"Il y a une forme d’adhésion", souligne Sarah Peillon (LREM) - (vidéo)

Sarah Peillon, référente départementale LREM dans la métropole de Lyon, est l'invité de 6 minutes chrono. Elle revient sur la réélection d’Emmanuel Macron.

Après la réélection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, Sarah Peillon, référente départementale LREM dans la métropole de Lyon, revient sur les grands enseignements du scrutin et sur les contours du prochain quinquennat. “Il doit mettre en place un exercice du pouvoir avec moins d’intermédiaires avec les citoyens. Sa grande force, c’est quand il va au contact direct des Français“, préconise Sarah Peillon.

Alors qu’Emmanuel Macron a perdu deux millions de voix d’une élection présidentielle à l’autre, la patronne des marcheurs métropolitains préfère retenir le caractère “inédit” de la réélection du président sortant : “c’est la première fois qu’un président de la République est réélu hors cohabitation. Il y a une forme d’adhésion, mais on ne peut pas se satisfaire de la présence de l’extrême droite au second tour”.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut