Grégory Doucet
Grégory Doucet, le maire de Lyon © Antoine Merlet

Grégory Doucet demande la dissolution du groupe d’extrême droite "Les Remparts"

Trois jours après une manifestation sauvage de l’extrême droite à Lyon, le maire EELV Grégory Doucet demande à Emmanuel Macron de procéder à la dissolution du groupe Les Remparts, héritier de "Génération identitaire". 

Vendredi 21 octobre, près de 200 personnes affiliées à l’extrême droite et à l’ultra droite avaient défilé dans les rues de Lyon lors d’une manifestation sauvage. Une manifestation organisée sur fond de récupération politique du meurtre de Lola et qui ce soir-là à Lyon a pris une tournure xénophobe. Sur deux banderoles affichées en tête de cortège on pouvait ainsi lire "Justice pour Lola" et "L’immigration tue", alors que certains manifestants scandaient "Immigré assassin", comme le laissent entendre plusieurs vidéos de l’événement. 

Dissoudre une émanation de Génération identitaire

Interpellé à plusieurs reprises sur le sujet durant le week-end après cette action coup de poing, le maire de Lyon a pris le temps de travailler sa réponse, l’adressant directement au président de la République. Dans un courrier dévoilé ce lundi, Grégory Doucet tire la sonnette d’alarme : "depuis septembre 2020, nous constatons de nouveau une recrudescence inacceptable des faits de violence revendiqués par les mouvements d’extrême droite et d’ultra droite dans notre ville". 

Au regard, notamment, de la manifestation de vendredi revendiquée, selon lui, sur les réseaux par un militant s’identifiant comme "Cadre des Remparts de Lyon", l’élu écologiste demande au président de prendre des mesures immédiates contre ce groupe d’extrême droite, héritier de l’association Génération identitaire, dissoute en mars 2021. 


"Je vous demande la dissolution immédiate des Remparts et un travail partenarial entre nos services pour faire fermer définitivement les locaux La Traboule et l’Apogée", Grégory Doucet, maire de Lyon


Expliquant avoir déjà alerté les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et de la Justice Éric Dupond-Moretti, Grégory Doucet demande "la dissolution immédiate des Remparts". Il appelle aussi à  "fermer définitivement" le bar associatif "La Traboule" connu comme un fief des nostalgiques de Génération identitaire et la salle de sport "L'Agogé" qui se présente comme "la première salle de sport identitaire de France".

Demande d'entrevue avec le président

De manière plus générale, le maire de Lyon demande une entrevue à Emmanuel Macron pour évoquer les "trop nombreuses exactions commises par plusieurs groupuscules d’extrême droite ces dernières années, caractérisées par des faits de violence sur l’espace public". 

De son côté, suite à la manifestation sauvage de vendredi soir, la préfecture du Rhône nous a expliqué avoir saisi le procureur de la République de Lyon au titre de l'article 40 de la procédure pénale. Par ailleurs, les services de l'État assurent que leur "vigilance est totale" sur les activités des groupuscules d'extrême droite à Lyon.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut