Capture d’écran vidéo – Compte Twitter @velo_pelo

"Garé comme une merde" : à Lyon, le lauréat du concours organisé par des cyclistes est... la police

Les témoignages de cyclistes gênés par des automobilistes "garés comme une merde" à Lyon, continuent de pleuvoir sur Twitter. Pourtant, l'association "La Ville à Vélo", à l'initiative du hashtag #GCUM et du concours, a déjà décerné son podium. Et c'est une voiture de police qui est lauréate.

Depuis quelques jours, les mentions #GCUM fleurissent sur les réseaux sociaux. Derrière ce hashtag, aux premiers abords plutôt étranges, comprenez "Garé comme une merde". Il était lancé par l'association "La Ville à Vélo", pour ce qui est défini par le collectif comme, la première édition du concours GCUM à Lyon. Un concours - non sans humour - qui vise surtout à sensibiliser le public et les élus de la dangerosité des stationnements gênants sur les aménagements cyclables.

Un véhicule de police titré

Juste devant "le GCUM d'argent" décerné à une voiture garée en travers sur une voie de bus, un véhicule de police "garé comme une merde" remporte cette première édition. C'est un cycliste - VéloPélo sur Twitter - qui a filmé une voiture de police en double-file sur la voie cyclable qui "obstrue une place de livraison".

La conductrice, employée de la police nationale, était partie acheter un sandwich, révèle la vidéo. "Quand je reproche à une agente en pleine interpellation d'un sandwich jambon beurre d'être un flagrant #GCUM, j'obtiens une réponse très polie !", ironise l'internaute. Visiblement vexée par le reproche, la fonctionnaire de police se contentait effectivement de souhaiter "une bonne journée" au cycliste. 

La voie de la sensibilisation

Un concours qui peut faire sourire certains, mais qui ne doit pas être pris à la légère pour autant selon la Ville à Vélo."Les cyclistes de la métropole rencontrent régulièrement de nombreux véhicules stationnés sur les bandes cyclables, ce qui les oblige à se déporter sur la rue. Ils se retrouvent alors au milieu de la circulation motorisée, exposés au risque qu'un conducteur les percute. Le véhicule mal garé gêne la visibilité des autres usagers, y compris des piétons qui traversent, ce qui accroît le risque d'une collision. Des accidents graves, dont certains mortels, sont à déplorer dans cette configuration", explique-t-elle par voie de communiqué.

Par ailleurs, La Ville à Vélo en appelle également aux mairies et à la Métropole pour qu'elles communiquent davantage sur la dangerosité du stationnement sur les infrastructures cyclables. Et d'insister sur les bonnes pratiques à réaliser : "des campagnes de verbalisations régulières ; l’accès aux données de verbalisations et vidéo-verbalisations avec chiffres par jour, par ville et par arrondissement".

Lire aussi : "Garé comme une merde" : à Lyon, les cyclistes lancent un concours sur Twitter et pointent les automobilistes

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut