Capture Twitter @ASSEofficiel

Foot : "aucune offre ferme" de rachat de l'ASSE, poursuite des négociations

Les actionnaires de l'ASSE ont affirmé samedi n'avoir reçu "aucune offre ferme" de rachat du club, relégué en L2, mais ont indiqué que les "négociations" autour de cette vente se poursuivaient.

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, qui détiennent le club stéphanois depuis près d’une quinzaine d’années, "n'ont reçu à ce jour aucune offre ferme de rachat du club", écrivent-ils dans un communiqué. "Les discussions se poursuivent activement avec plusieurs candidats repreneurs via KPMG (le cabinet d'audit charger d'évaluer les offres, NDLR)", poursuit le communiqué, dans lequel les actionnaires "rappellent que leur volonté de cession du club est irrévocable et qu'elle ira à son terme".

David Blitzer comme repreneur?

Les dirigeants stéphanois ne citent aucun nom de repreneurs potentiels, mais l'intérêt est prêté à l'homme d'affaires américain David Blitzer de se porter acquéreur du club.

Vendredi, un communicant chargé de suivre le dossier de la vente pour le compte des actionnaires avait indiqué à l'AFP que la période de négociations exclusives qui avait débuté "voici 45 jours" avec David Blitzer avait "pris fin à minuit dans la nuit de jeudi à vendredi sans aboutir à un accord" et qu'elle n'avait "pas été prolongée". Cette même source avait précisé que le club "communiquera sur ce sujet" de la vente lundi.

Olivier Markarian renonce au projet

Candidat au rachat de l’ASSE, le chef d’entreprise drômois Olivier Markarian, membre du conseil de surveillance de l’AS Saint-Etienne, qui s’est réuni jeudi, a quant à lui récemment annoncé renoncer au projet.

"Je ne suis absolument pas dans la situation de faire un nouveau dossier pour le rachat du club. Mon offre a été refusée en novembre 2021 et j’ai tourné la page de ce projet", a-t-il écrit la semaine passée sur son compte Twitter.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut