Vues de Lyon
Vues de Lyon © Romane Thevenot

Fin de l’épisode de pollution dans la Métropole de Lyon

Le pic de pollution en cours depuis le 2 août a pris fin ce vendredi dans la Métropole de Lyon, mais la qualité de l’air reste dégradée en raison des fortes chaleurs. 

Le pic de pollution à l'ozone en cours depuis le mardi 2 août dans le bassin lyonnais avait poussé la préfecture du Rhône à activer son niveau information-recommandation, il a été levé ce vendredi 5 août. En raison de températures légèrement moins caniculaires la production d’ozone est moins importante et la qualité de l’air un peu meilleure, même s’il elle reste "dégradée"  voire "mauvaise", prévient l’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes qui scrute tous les jours la qualité de l'air dans la région.

Polluant secondaire formé par la réaction au soleil d’autres polluants comme l’oxyde d’azote et les composés organiques volatils générés par les transports routiers, l’industrie ou encore l’agriculture, l’ozone est nocif pour la santé.  Il "peut provoquer des toux, des altérations pulmonaires et des irritations oculaires", alerte l’Atmo. 

Ce samedi les conditions devraient continuer à s’améliorer à Lyon grâce à "un vent de nord dispersif". 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut