Échauffourées entre Turcs et militants arméniens aux fêtes consulaires

Samedi 13 juin, aux Fêtes consulaires de la place Bellecour, des militants arméniens ont fait irruption devant le stand de la Turquie. Une vidéo témoigne des violentes altercations qui ont suivi.

La diplomatie est une discipline compliquée. Les participants aux Fêtes consulaires de ce week-end des 13-14 juin, place Bellecour, s’en sont bien rendu compte. Alors qu’elles devaient justement se dérouler dans la joie et la bonne humeur, des incidents sont venus les émailler, comme pour rappeler que les relations internationales n’ont pas de frontières.

Après les drapeaux tibétains pour faire un pied de nez aux Chinois, ce sont les frictions arméno-turques qui se sont illustrées samedi parmi les représentations consulaires.

"Insulter la Turquie"

Des membres de l’association Fra Nor Seround, militants de la cause arménienne, ont fait irruption devant le stand de la Turquie, mains liées et jetant des tracts. Ils se sont ensuite assis en cercle en scandant des slogans. Ils ont alors été violemment pris à partie par ce qui semble être des membres de la communauté turque, comme le montrent les images d’une vidéo amateur tournée sur les lieux.

Le Fra Nor Seround est coutumier des actions coups de poing contre les représentants de l’État turc, dont il déplore la non-reconnaissance du génocide des Arméniens en 1915. Nous n’avons pas pu les joindre avant la parution de cet article.

De son côté, le consul général turc à Lyon, Hilmi Ege Türmen, déplore une action illégale. "Ces gens étaient là pour insulter la Turquie. Les membres de la communauté turque qui étaient présents ont été choqués", a-t-il expliqué à Lyon Capitale, tout en rejetant la responsabilité du consulat dans les violences visibles dans la vidéo.

Les représentants turcs ont tenu à ajouter que le consul d’Arménie, présent aux Fêtes consulaires, serait venu s’excuser au nom de son pays en déclinant lui aussi toute responsabilité dans l’action de Fra Nor Seround.

Article mis à jour le 17/06/2015 à 16h30.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut