Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes © AFP
Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes © AFP

Dîner "fastueux" payé par la Région, l’opposition demande un "remboursement"

Au lendemain des révélations de Médiapart sur un dîner organisé au début de l’été par Laurent Wauquiez qui a coûté une centaine de milliers d'euros à la région, l’opposition demande le remboursement de la somme et dénonce "l’indécence" du président du conseil régional.

Depuis 24 heures, l’enquête publiée par Médiapart sur un "dîner des sommets" organisé le 23 juin au château de la Chaize, dans le Beaujolais, secoue l’hôtel de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les élus de l’opposition à l’instar de la présidente du groupe écologiste Fabienne Grébert dénoncent un événement qui aurait coûté pas moins de 100 000 euros, payés avec de l’argent public. 

Lire aussi : Laurent Wauquiez a organisé un "dîner des sommets" à 100 000 euros, en juin dernier

"Le président de région est indécent dans cette période de crise où les précarités augmentent, où les gens n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois", s’emporte auprès de Lyon Capitale l’élue écologiste battue par Laurent Wauquiez lors des dernières élections régionales. À l’instar du groupe des élus socialistes à la région, Fabienne Grébert va "demander un remboursement de la somme" de ce dîner organisé pour 90 personnes, avec serveur individuel précise Mediapart, soit 1 100 euros par convive, aux frais du contribuable.

Trouver l'origine des 100 000 euros utilisés

Dans un mail envoyé à Mediapart, auquel la région nous a renvoyés lorsque nous l’avons interrogé sur le sujet, la collectivité admet avoir pris l'addition "100% à sa charge, sans aucun financement privé", mais ne précise pas sur quel budget cette dépense a été imputée. Ce que l’opposition exige de savoir alors que la région a récemment opéré des coupes significatives dans les finances de la culture. Sur Twitter, Najat Vallaud-Belkacem, cheffe de file du groupe socialiste d’opposition, dénonçait une "opacité budgétaire totale".


"Ça pourrait être du détournement de fonds public, donc nous n’allons pas laisser passer ça", Fabienne Grébert, présidente du groupe écologiste à la région


Dans cette optique, le groupe écologiste a donc déposé "une demande d’affectation des recettes". "On le saura si Laurent Wauquiez veut bien nous donner ces éléments, sinon on demandera un recours à la commission d’accès aux documents administratifs pour obtenir ces éléments", nous a expliqué Fabienne Grébert. Ce qui pourrait prendre beaucoup de temps. "On n’est pas pressé. Les révélations de Médiapart sont très graves donc on va jouer notre rôle d’élus. Ça pourrait être du détournement de fonds public, donc nous n’allons pas laisser passer ça", insiste l’élu écologiste. 

"Alors que 12 millions de Français n’arrivent pas à se chauffer, que les stations sont à sec et que l'inflation se confirme, Laurent Wauquiez et ses amis ont perdu le sens des réalités. Mon groupe demande solennellement ce qui justifiait de telles dépenses pour ce dîner !", a tancé sur Twitter Andréa Kotarac, président du groupe des élus RN de la région.

Un signalement aux autorités

Les élus de l’opposition demandent donc à Laurent Wauquiez "le remboursement de ces sommes indécentes". Fabienne Grébert précise également que son groupe "va faire un signalement à la chambre régionale des comptes. Il y a aussi des chances que l’on fasse un signalement au parquet national financier (PNF). On est en train de boucler cela aujourd’hui".

Ce dîner, dont une première édition s'était déjà tenue au printemps et dont une troisième édition doit se tenir à l’automne selon Médiapart, a réuni en juin des personnalités diverses telles qu'Alain Mérieux le fondateur de l'entreprise BioMérieux, le magnat de l'événementiel Olivier Ginon, la star du tennis Jo-Wilfried Tsonga, le skieur Alexis Pinturault et le président du directoire du groupe M6 Nicolas de Tavernost.


"Dépenser un SMIC par convive pour avoir un réseau d’influenceurs en vue des élections présidentielles 2027 c’est scandaleux", Fabienne Grébert, présidente du groupe écologiste à la région


Sollicitée par l'AFP, la région a expliqué que ces "dîner des sommets", visent à mettre "en relation des personnalités issues de tous les horizons : culturel, économique, sportif, associatif, économie sociale et solidaire…" pour "créer dans notre Région de grandes synergies entre les acteurs " pour son développement.

"Dépenser un SMIC par convive pour avoir un réseau d’influenceurs en vue des élections présidentielles 2027 c’est scandaleuxNotre Région mérite mieux que de servir de marchepied pour des ambitions personnelles", déplore de son côté Fabienne Grébert, car comme son opposition elle y voit plutôt là une manière pour Laurent Wauquiez de préparer l’élection présidentielle de 2027.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut