Le centre de vaccination de Lyon au palais des sports à Gerland © Antoine Merlet

Covid-19 : Macron veut "emmerder" les non-vaccinés, combien de personnes ne sont pas vaccinées dans le Rhône ?

Pour contrer l’explosion du nombre de cas de Covid en France, le gouvernement veut accélérer la campagne de vaccination, en s’appuyant notamment sur son projet de pass vaccinal. Lors d’une interview, mardi 4 janvier, Emmanuel Macron a affirmé vouloir "emmerder" les non-vaccinés "jusqu'au bout", mais combien sont-ils dans le Rhône où 75 % de la population a reçu une dose ? Lyon Capitale fait le point.

Les fêtes de fin d’année désormais derrière nous, la situation sanitaire continue de se dégrader à Lyon, dans le Rhône et de manière générale en France. Selon les deniers chiffres communiqués par Santé Publique France, le taux d’incidence était ainsi de 1 852 fin décembre. Du côté des hôpitaux, on constate qu’au 4 janvier 304 personnes étaient hospitalisées dans les Hospices Civils de Lyon (HCL) des suites du Covid-19 et 81 d’entre eux se trouvaient dans un état critique en réanimation. 

Lire aussi : Covid-19 : quelle est la situation dans les HCL ? Le point dans les hôpitaux à Lyon ce mardi 4 janvier

Contraindre les non-vaccinés

Afin de limiter au maximum la pression hospitalière et donc le nombre de personnes développant des formes graves du Covid-19, le gouvernement veut encore accélérer un peu plus la campagne de vaccination et pousser les derniers réfractaires à se faire vacciner. Pour cela, l’exécutif entend s’appuyer sur son projet de loi de pass vaccinal qui imposerait d’être vaccinés pour accéder à un certain nombre de lieux. Il faudra ainsi justifier de la vaccination" pour entrer dans les bars, cafés et restaurants. "Un test ne suffira plus" expliquait Jean Castex lundi 27 décembre lors d’une conférence de presse.

Lire aussi : Covid-19 : Macron veut "emmerder" les non-vaccinés "jusqu'au bout", les débats sur le pass vaccinal encore suspendus

Débattu depuis lundi au sein de l’Assemblée nationale, ce projet de loi donne lieu à de vifs échanges entre les députés et ces derniers se sont encore accentués après des déclarations du président de la République au journal Le Parisien. "Les non-vaccinés, j'ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu'au bout. C'est ça, la stratégie […] Une toute petite minorité est réfractaire à la vaccination », a ainsi affirmé à nos confrères Emmanuel Macron. 

24,8 % des Rhodaniens ne sont pas vaccinés

Dans les faits, où en est la campagne de vaccination dans le Rhône ? Au 3 janvier, 75,2 % des habitants du Rhône avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 et 74,3 avaient un schéma vaccinal complet (pouvant être utilisé comme pass sanitaire). Un pourcentage qui progresse lentement puisqu’entre le 26 décembre et le 3 janvier seulement 0,2 % de la population du Rhône s’est vu administrer une première dose.

Concrètement, 1 409 876 Rhodaniens ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, sur une population totale de 1 875 747, selon le denier recensement en date de 2019. En prenant en considération ces deux chiffres, on constate donc qu'au 3 janvier, 465 871 habitants du Rhône (24,8 %) n'avaient pas reçu de dose de vaccin, tout en sachant que parmi eux se trouvent les moins de 5 ans, qui n'ont pas accès à la vaccination.

Lire aussi : Covid-19 : à Lyon, une "nocturne" de vaccination ce mercredi soir à Gerland pour les 12-30 ans

Chez les Rhodaniens âgés de plus de 12 ans et qui ont accès à la vaccination depuis le plus longtemps, la campagne n’ayant été ouverte aux 5-11 que fin décembre, le pourcentage de vaccinés avec au moins une dose est de l’ordre de 87,3 %. Les plus vaccinés sont les 75-79 ans, 98,6 % d'entre eux ont reçu au moins une dose de vaccin. Parmi les tranches d’âges les plus vaccinées, on retrouve également les 50-59 ans (95,4 %), les 25-29 ans (90,4 %) ou encore les 40-49 ans (91,4 %).

Où en est la campagne de rappel ?

Essentielle pour booster l’immunité, l’administration des doses de rappel continue de progresser : 34,6 % des Rhodaniens des plus de 5 ans ont reçu leur troisième injection de vaccin. À noter que la dose de rappel peut désormais être effectuée 3 mois après la deuxième injection contre 4 auparavant.

Chez les plus de 80 ans, la campagne de rappel atteint 67,8 %, toutefois, ce qui inquiète surtout c’est que les primo injections ne progressent plus que très faiblement au sein de cette tranche d’âge. Au 3 janvier 2022, 88,6 % des habitants les plus âgés du Rhône avaient ainsi reçu au moins une dose de vaccin, soit une progression de seulement 2 % par rapport au 11 septembre 2021.

Un numéro vert pour vacciner les plus âgés

Les opérations de vaccination se poursuivent donc dans le département et un numéro vert a été déployé pour favoriser la vaccination des plus âgés, le 08000 730 957. Ouvert 7 jours sur 7, de 6 à 22 heures, ce numéro permet à chaque personne de 80 ans et plus "d’être mise en relation avec un service de vaccination ou de demander une vaccination à domicile", précise l’ARS.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut