Le 2 décembre, 617 classes sont fermées dans l’Académie de Lyon. (Photo Hadrien Jame)

Covid-19 : le Rhône va tester la fin des fermetures de classes

L’académie de Lyon va prochainement tester un nouveau protocole sanitaire dans certains de ses établissements. Les écoles du Rhône, au même titre que celles de neuf autres départements ne procéderont plus à la fermeture d’une classe dès le premier cas positif.

Depuis ce lundi matin, 47 départements français ont levé l’obligation du port du masque dans les écoles primaires en raison de la faible présence du Covid-19 sur leur territoire. Le Rhône n’en fait pour l’instant pas partie, la circulation du virus à l’instant T étant encore trop élevée dans notre département, le taux d'incidence était encore de 60 pour 100 000 habitants, au 30 septembre. 

Isoler seulement les cas positifs

En revanche, le ministère de l’Éducation nationale a dévoilé que le Rhône allait participer à l’expérimentation d’un nouveau protocole sanitaire, au même titre que neufs autres départements, l’Aisne, l’Ariège, la Côte-d’Or, les Landes, la Manche, le Morbihan, la Moselle, le Val-d’Oise et le Var. Annoncé la semaine dernière, ce protocole test consistera à ne plus fermer une classe dès le premier cas positif et à tester tous les élèves, afin d’isoler seulement les cas positifs.

La nouvelle mesure devrait entrer en vigueur dans les prochains jours, mais aucune date officielle n’a pour le moment été arrêtée dans le Rhône. Selon nos informations, les services de l’éducation ainsi que ceux de la santé, notamment, travaillent actuellement à la mise en place de ce protocole test. Celui-ci va dans le sens d'un avis rendu mi-septembre par le Conseil scientifique, qui préconisait un dépistage systématique et hebdomadaire du Covid-19 à l'école primaire pour n'isoler que les cas positifs.

139 classes fermées dans l’Académie de Lyon

Dans le cadre de cette expérimentation, si des parents refusent le test, l'enfant "sera considéré comme positif justement pour ne pas avoir accepté le test", avait précisé le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

Le protocole actuellement en vigueur prévoit qu'un cas de Covid-19 dans une classe en primaire entraîne sa fermeture. Pour les contaminations au collège ou au lycée, les élèves cas contacts non vaccinés doivent s'isoler une semaine.

Un mois après la rentrée, 139 classes étaient fermées dans l’académie de Lyon vendredi 1er octobre. Un chiffre en légère augmentation comparé à la semaine précédente, où six classes de moins étaient fermées.

Lire aussi : Covid-19 : le nombre de classes fermées dans l’académie de Lyon repart à la hausse

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut