Image d’illustration école (Photo de CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Covid-19 à Lyon : 3 tests, fin des classes fermées... ce qu'il faut retenir du nouveau protocole pour les écoles

Trois tests en 4 jours, fin de la fermeture automatique des classes et vaccination, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, a annoncé dimanche soir une série d'ajustements pour cette rentrée du lundi 3 janvier dans les écoles. Lyon Capitale fait le point sur ces mesures.

Ce lundi 3 janvier 2022, plus de 350 000 élèves de l'académie de Lyon retournent sur les bancs de l'école après deux semaines de vacances. Et le variant Omicron fait office d'invité surprise de cette rentrée scolaire. D'après les chiffres stabilisés au 30 décembre, le taux d'incidence dans le Rhône chez les 0-9 ans atteint 883 alors même que la tranche d'âge était en vacances. Pour freiner la possible explosion de cas au sein des classes élémentaires, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé dimanche soir au Parisien, une série d'ajustements du protocole déjà en vigueur.

Lire aussi : Covid-19 : à Lyon, les jeunes les plus touchés par l'explosion des cas, mais ils montent aussi (beaucoup) chez les plus âgés...

Trois tests en 4 jours pour les élèves cas contacts

Le gouvernement entend favoriser le "contact-tracing" parmi les élèves pour cette rentrée 2022. En d'autres termes, lorsque un enfant est déclaré positif, tous les élèves de la classe doivent, dans un premier temps, se faire tester immédiatement avec un PCR ou un antigénique. Sur présentation d'un résultat négatif, les élèves peuvent revenir en classe, peu importe le nombre de cas positifs. Cependant, "quand la famille fera le premier test, elle recevra en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4", détaille Jean-Michel Blanquer. Les parents devront ensuite attester par écrit que les tests ont bien été faits et qu'ils sont négatifs. "Ces tests à plusieurs jours d'intervalle permettent de s'assurer qu'un élève qui a été négatif le premier jour ne soit pas devenu positif ultérieurement", justifie le ministre.

Fin de la fermeture automatique des classes après trois cas positifs

Selon le nouveau protocole en vigueur, les classes ne fermeront donc plus lorsque 3 cas positifs sont détectés au sein d'une même classe. Une décision qui répond à un seul objectif : "garder l'école ouverte dans des conditions sanitaires sécurisées au maximum", selon le ministre de l'Éducation nationale, qui rappelle que "le dispositif est fondé sur la responsabilisation" et la participation des familles. La fermeture des classes "ne peut être qu'un ultime recours, et certainement pas l'option première que l'on sort en première intention et par facilité dès qu'une vague arrive", déclare-t-il.

Comme expliqué précédemment, les élèves se feront tester à J+2 et J+4 avec des autotests fournis gratuitement par les pharmacies. Jean-Michel Blanquer assure que les pharmacies disposent désormais d'assez de stocks après les fêtes. "Des commandes massives ont été passées, en lien avec le ministère de la Santé".

Lire aussi : Covid-19 : à Lyon, une directrice d'école témoigne sur le casse-tête des classes fermées

©Ministère de l'Éducation nationale - Règles d'isolement dans les écoles à partir du lundi 3 janvier

La vaccination comme stratégie principale

La ligne directrice du gouvernement reste axée sur la vaccination. "Dès lundi, des messages partent vers les chefs d'établissement et les enseignants, sur les modalités de vaccination", déclare Blanquer au Parisien. "Chaque école est appariée avec un centre de vaccination" mais "il n'y aura pas de barnum dans les écoles comme cela a été le cas pour les collèges et les lycées", précise le ministre. Une exception cependant "si une action ciblée est jugée nécessaire dans certains territoires".

Dans tous les cas, une autorisation des parents reste nécessaire et ce sont bien les familles qui doivent prendre rendez-vous et accompagner les enfants au centre de vaccination. À noter que le centre de vaccination de Gerland ouvre ses créneaux pour les 5-11 à partir d'aujourd'hui, lundi 3 janvier.

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : le centre de vaccination de Gerland ouvre des créneaux pour les enfants

Quid des enseignants et personnels d'établissements scolaires ?

Les enseignants auront exactement le même protocole que les enfants. "Les adultes vaccinés appliqueront le même protocole des tests itératifs que celui que nous appliquerons pour les enfants. Il n’y aura donc pas d’isolement des personnes dont les tests sont négatifs" assure le ministre qui admet cependant que "janvier sera tendu et on se met en situation d’y faire face".

Face à cette absence massive possible de professeurs qui auront contracté le covid-19, Blanquer annonce notamment un recrutement de contractuels et vacataires, et "observe avec plaisir l’engagement de professeurs retraités volontaires pour des remplacements". Par ailleurs, les formations continues seront suspendues pour pallier ces absences.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut