Centre de dépistage coronavirus du Palais des Sports de Gerland.

Coronavirus : la circulation du virus est stable à Lyon depuis trois semaines, illustration en graphique

Après une nette hausse du nombre de nouveaux cas à Lyon et dans le Rhône mi et fin juillet, notamment chez les 20-39 ans, le nombre de nouveaux cas s'est stabilisé depuis. La situation dans les hôpitaux de Lyon reste, pour l'instant, largement sous contrôle.

Depuis trois semaines, après une nette hausse fin juillet, le nombre de nouveaux cas se stabilise dans le Rhône. La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. Les décideurs ont les yeux rivés dessus. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire.

Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au samedi 14 août, le taux d'incidence est de 311 (les données prennent donc en compte la période entre le dimanche 8 août et le samedi 14 août.

Taux d'incidence dans le Rhône :

  • 10 juillet : 36
  • 20 juillet : 186
  • 27 juillet : 310
  • 28 juillet : 312
  • 30 juillet : 319
  • 3 août : 305
  • 6 août : 301
  • 9 août : 308
  • 10 août : 313
  • 11 août : 312
  • 12 août : 311
  • 13 août : 310
  • 14 août : 311
@SantépubliqueFrance

Par âge, ce sont toujours les plus jeunes qui sont les plus touchés par le nombre de nouveaux cas.

Ainsi, dans le Rhône :

  • incidence moyenne : 311
  • 0-9 ans : 166 (+38 en une semaine)
  • 10-19 ans : 385 (+8 en une semaine)
  • 20-29 ans  : 558 (-13 en une semaine)
  • 30-39 ans : 473 (+44 en une semaine)
  • 40-49 ans : 344 (+32 en une semaine)
  • 50-59 ans : 221 (- 12 en une semaine)
  • 60-69 ans : 147 (+39 en une semaine)
  • 70-79 ans : 113 (+ 3 en une semaine)
  • 80-89 ans : 106 (stable)

Dans le Rhône, plus de 70 % des adultes sont totalement vaccinés


Dans le même temps, la vaccination avance à un bon rythme dans le Rhône. Au 15 août, 70,5 % des habitants du département avaient ainsi reçu au moins une dose de vaccin, soit 4 % de plus qu’il y a une dizaine de jours. Dans le détail, cela représente exactement 1 322 716 habitants sur 1 882 000. Le 15 août, 60,6 % des habitants du Rhône possédaient un schéma vaccinal complet. On note également que, dans le département, la couverture vaccinale varie de manière importante selon les catégories d’âges, comme le montre le graphique ci-dessous.


La situation est pour l'instant sous contrôle dans les hôpitaux de Lyon


Dans les hôpitaux de Lyon, le nombre de patients admis à l'hôpital des suites du covid-19 est en hausse dans les Hospices civils de Lyon ces dernier jours. Toutefois, pour l'instant, on est encore très loin des pics des 1ères, 2e ou encore 3e vagues. En réanimation, la hausse est contenue.

144 patients sont hospitalisés des suites du covid-19 mardi 17 août dans les Hospices civils de Lyon (HCL). Contre 104 mardi dernier. Sur ces 144 patients, 42 sont en réanimation, contre 44 une semaine plus tôt. Dans le territoire de Lyon (établissements du Rhône + CH Bourgoin + CV Vienne), 374 patients sont en tout hospitalisés des suites du covid-19 ce mardi 10 août, contre 301 une semaine plus tôt. Sur ces 374 patients, 65 sont en réanimation, contre 70 une semaine plus tôt.

Au plus fort de la 1ère vague, 152 patients étaient en réanimation dans les HCL, 172 au plus fort de la 2e vague et 152 au plus fort de la 3e. 42 donc, pour le moment, aujourd'hui.

@HCL

 

Entre circulation du virus, vaccination et hospitalisations, Lyon Capitale a fait le point la semaine dernière sur cette 4e vague, un peu différente des précédentes, avec Serge Morais, le directeur adjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire le point complet dans Lyon Capitale avec le directeur adjoint de l'ARS ici.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut