Rue de la république durant le confinement
Rue de la république durant le confinement

Coronavirus à Lyon : sous surveillance renforcée, le Rhône va échapper au confinement ce week-end

Placé sous surveillance renforcée, le Rhône ne sera pas confiné ce week-end, a indiqué une source gouvernementale à l'AFP.

Comme 18 autres départements français, 2 départements de la région, le Rhône et la Drôme, ont été placés en surveillance renforcée jeudi dernier. Car la situation sanitaire s'était "dégradée", dixit le Premier Ministre, Jean Castex. Le Premier ministre a demande aux Préfets des départements concernés, dont celui du Rhône, de concerter les élus locaux et d'envisager "des mesures de freinage proches de celles mises en place à Nice et Dunkerque". A Nice et à Dunkerque, un confinement a été acté lors de deux week-ends.

A Lyon, la situation ne s'est pas détériorée

Finalement, le gouvernement a seulement décidé de confiner le week-end le département du Pas-de-Calais, très touché, mais ni Paris, ni l'Ile-de-France, ni aucun autre des 20 départements placés sous surveillance renforcée, a indiqué une source gouvernementale à l'AFP. A Lyon et dans le Rhône, la situation ne s'est pas détériorée ces derniers jours (lire notre décryptage ici).

Le Premier ministre, Jean Castex, tient une conférence de presse ce jeudi à 18h. Pas de reconfinement le week-end en masse, mais des mesures supplémentaires pourraient tout de même être adoptées dans certains départements sous surveillance renforcée, notamment dans les lieux de brassage.

Lire aussi : Coronavirus : avant les nouvelles annonces, la situation sanitaire se dégrade-t-elle vraiment à Lyon ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut