Service de réanimation de l’hôpital de la Croix-Rousse des Hospices Civils de Lyon (Lyon 4e). @Lionel De Souza _ avril 2020

Coronavirus à Lyon : le Rhône, département de France avec le plus de patients à l'hôpital

D'après un dernier bilan ce mercredi 25 novembre, c'est dans le Rhône où le plus grand nombre de patients covid sont actuellement suivis dans les hôpitaux. Idem en réanimation, où la pression est toujours très forte à Lyon et dans le département.

Le virus circule un peu moins à Lyon et dans la région. Mais la région Auvergne-Rhône-Alpes est toujours la plus touchée par cette 2e vague.

C'est simple, d'après les dernières données de Santé Publique France ce mercredi soir, le Rhône est le département de France avec :

  • le plus de patients covid à l'hôpital à l'instant t : 1604
  • le plus de nouvelles entrées covid à l'hôpital ces 24 dernières heures : 97
  • le plus de patients covid en réanimation : 254

Le bilan ce mercredi 25 novembre au soir dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes :

  • 6155 personnes sont actuellement hospitalisées des suites du COVID-19 (-74 en 24h)
  • 344 nouvelles hospitalisations ces dernières 24h
  • 758 personnes sont actuellement dans les services de réanimation des suites du COVID-19 (-13 en 24h)
  • 67 nouvelles admissions en réanimation en 24h
  • 86 nouveaux décès
  • 4900 décès cumulés à cause du COVID-19 depuis le début de l'épidémie

Le bilan ce mercredi 25 novembre au soir dans les hôpitaux du département du Rhône :

  • 1604 personnes sont actuellement hospitalisées des suites du COVID-19 (-10 en 24h)
  • 97 nouvelles hospitalisations ces dernières 24h
  • 254 personnes sont actuellement dans les services de réanimation des suites du COVID-19 (+5 en 24h)
  • 29 nouvelles admissions en réanimation en 24h
  • 13 nouveaux décès
  • 1428 décès cumulés à cause du COVID-19 depuis le début de l'épidémie

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : comment les hôpitaux ont tenu face à la seconde vague

2 commentaires
  1. Geo6913 - jeu 26 Nov 20 à 11 h 35

    Pas de surprise. Quand le confinement a été décidé la situation était déjà critique donc pas de surprise si la redescente est plus lente qu'ailleurs en France . Pour Rhône alpes il y a eu dix longs jours de retard à l'allumage. Quand le confinement a été décidé par le président en personne le nombre de cas positifs était de presque 1000 pour 100000 habitants donc trop tard. La question est de savoir si le mot décentralisation est autre chose qu'un slogan électoral?

    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 26 Nov 20 à 11 h 50

      Sûr que l'échelle est très importante pour être bien en contact avec la réalité.
      Reste la question de "quelle échelle" avec "quels moyens financiers" ?

      Par exemple pour les lycées, la responsabilité est importante du côté de la région. Les purificateurs d'air sont-ils présents dans tous les lycées ? Est-ce qu'on a changé certaines lampes pour mettre des UV ou pris d'autres mesures ? Est-ce qu'on a mis en place plus de locaux pour éviter d'avoir les classes surchargées ?
      La région avec monsieur Wauquiez avait des choses à faire. Elle a fourni quelques masques aux habitants (mais en même temps que les autres, pas dès le départ). Pour le reste ? Il a su se faire "oublier", d'où les sondages actuels ! 😀
      Et lorsqu'on sectorise trop, les différences entre régions génèrent de tensions économiques (comme avec l'exemple allemand des landers).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut