(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Coronavirus : à Lyon, le nombre de nouveaux cas repart à la hausse

Le nombre de cas de covid-19 a augmenté à Lyon et dans le Rhône ces derniers jours. Mais pas dans des proportions énormes, pour l'instant. Le point.

La menace d'un 3e confinement plane sur la France (lire ici). De nouvelles annonces pourraient être faites cette semaine. A Lyon, dans le Rhône et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, une légère augmentation de nombre de cas positifs est observée dans les chiffres ces derniers jours. Pas d'explosion encore. Mais une circulation du virus à un niveau si élevé qui laisse craindre une forte augmentation à tout moment. Comme mi-octobre (voir le graphique ci-après). Avec cette fois, en plus, la menace de ce fameux variant.

Source : Santé Publique France

La circulation du virus à un instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. C'est un indicateur clé. Les décideurs ont les yeux rivés dessus. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante en gros. C'est un très bon moyen de mesuré le degré de circulation du virus à un instant t sur un territoire.

C'est en PACA où le virus circule le plus actuellement

D'après les dernières données dont nous disposons, des données stabilisées s'arrêtant au vendredi 22 janvier, le taux d'incidence est de 231 dans le département du Rhône (+20 en une semaine) et en moyenne de 225 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (+20 aussi en une semaine). Les chiffres de Santé publique France prennent donc en compte la période du samedi 16 au vendredi 22 janvier. Ce taux d'incidence est de 369 en PACA, la région où le virus circule le plus actuellement, de 247 en Bourgogne-Franche-Comté et de 208 en moyenne en France.

A titre de comparaison, ce taux d'incidence était supérieur à 900 dans le département du Rhône au plus fort de la 2e vague dans la région, au plus fort de la circulation du virus, fin octobre-début novembre 2020.

Il y a donc environ 4 fois moins de cas positifs à Lyon et dans le Rhône actuellement que début novembre. Mais fin septembre-début octobre, le nombre de cas positifs dans le Rhône était sensiblement équivalent à celui d'aujourd'hui. Puis il a brutalement augmenté...

Lire aussi : Vers un reconfinement à Lyon ? Le point sur la situation dans les hôpitaux d'Auvergne-Rhône-Alpes (graphique)

Faire défiler vers le haut