Crédit : Hôpital Nord-Ouest

Coronavirus à Lyon : l'inquiétante prévision du Conseil scientifique

"L'équilibre est fragile et nous pouvons basculer à tout moment", souligne ce mardi le Conseil scientifique au sujet d'une reprise incontrôlée de l'épidémie de coronavirus en France. Le Conseil juge également "hautement probable" l'arrivée d'une seconde vague cet automne ou cet hiver.

Le nombre de cas positifs de coronavirus est reparti à la hausse en France depuis quelques jours. Dans le Rhône, le nombre de cas positifs a doublé en une semaine (lire notre décryptage ici).

Les appels à la vigilance, au respect des gestes barrières, est clamé à l'envi pour les autorités. Pour éviter que l'épidémie ne progresse trop. Ne soit plus sous contrôle.

"L'avenir de l'épidémie à court terme est en grande partie entre les mains des citoyens", explique ce mardi le Conseil scientifique, très influent auprès du gouvernement depuis le début de la crise sanitaire.

Une deuxième vague "hautement probable" en France

"L'équilibre est fragile et nous pouvons basculer à tout moment", prévient le Conseil.

Plus inquiétant encore, le Conseil estime aussi ce mardi "hautement probable" l'arrivée d'une deuxième vague épidémique en France cet automne ou cet hiver.

Le port du masque obligatoire dans certaines rues de certaines villes

Depuis le 20 juillet, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos en France. Mais désormais, les préfets peuvent rendre le port du masque aussi obligatoire dans les lieux publics ouverts. En fonction de la situation locale. C'est le cas dans certaines rues de Lille, de Biarritz ou de Bayonne. Ou en Mayenne.

Pour l'instant, une telle mesure n'a pas été prise à Lyon. Mais le Préfet du Rhône peut désormais, par arrêté, le décider.

Inquiétude oui, mais encore peu de monde dans les hôpitaux

Pour l'instant, cet été, même si le nombre de cas est incontestablement reparti à la hausse, les formes peu graves restent largement les plus nombreuses. Cette hausse des cas ne se ressent pas dans les hôpitaux de la région, où la tendance se poursuit depuis des semaines, ça baisse.

10 nouvelles personnes ont été admises, d'après un dernier bilan de Santé Publique France ce lundi 3 août au soir, dans les hôpitaux de la région depuis vendredi. "Seulement" 16 personnes sont actuellement en réanimation dans la région contre... 783 au plus fort de la crise.

Dans les Rhône, il y a actuellement 81 suivies à l'hôpital des suites du covid-19, contre 1250 au plus fort de la crise.

Lire aussi : Coronavirus : tout ce qu'il faut savoir sur l'épidémie à Lyon lundi

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut