Listes disponibles dans l’application BibiScan © Valentine Daléas

BibiScan, l'application lyonnaise pour rester maître de ses achats alimentaires

Une nouvelle application, BibiScan, est disponible depuis le 24 mai pour aider à faire ses courses. Lyon Capitale est allé à la rencontre de son fondateur.

Depuis le 24 mai dernier, les Lyonnais qui le souhaitent peuvent utiliser une nouvelle application lorsqu'ils font leurs courses : BibiScan. Développée par Igor Peltier, ancien responsable marketing au sein de l'enseigne Casino, cette application vise à mieux informer ses utilisateurs et à faciliter leurs achats alimentaires. Attablé à la terrasse d'un café, l'homme aux cheveux grisonnants livre avec bonne humeur les détails de son dernier projet.

À l'image de Yuka, qui donne le nutriscore d'un produit, le fonctionnement de BibiScan est basé sur un principe simple. Le consommateur utilise l'application pour scanner le code-barres d'un produit et accède à un ensemble d'informations : avis sur le produit, nutriscore, alertes sanitaires potentielles, lien vers la boutique en ligne des fabricants… Les utilisateurs peuvent aussi créer leur liste de courses sur l'application et la partager avec d'autres utilisateurs. BibiScan compte déjà quelques centaines d'utilisateurs et presque 10 000 scans réalisés.

Informations disponibles sur un produit dans l'application BibiScan © Valentine Daléas

"Mettre en relation des petits fabricants avec des consommateurs"

Le créateur de BibiScan revendique une "approche régionale". Il souhaite référencer dans sa base de données "tous les produits fabriqués dans la région lyonnaise". "L'idée de BibiScan, c'est de mettre en relation des petits fabricants qui ne sont pas représentés en grande distribution avec des consommateurs", explique Igor Peltier. Selon lui, la démarche de BibiScan s'inscrit dans un mouvement généralisé de "recherche de qualité" des produits alimentaires.

Le créateur de BibiScan souhaite "regrouper tout ce qui concerne les productions locales en un seul lieu avec un scan". Et donne un exemple concret : "Si vous partez en vacances dans le Pays basque, que vous achetez des rillettes dans une épicerie fine et que vous souhaitez en racheter une fois rentré à la maison, vous aurez tout de suite accès à la boutique en ligne en scannant le produit".


"Pour avoir été du côté de la grande distribution, j'aimerais bien qu'on zappe la grande distribution et qu'on passe directement du consommateur au fabricant"

Igor Peltier, créateur de BibiScan


À travers un espace de discussion, les clients peuvent entrer directement en contact avec le fabricant d'un produit. Ces échanges entre clients et fabricants ont lieu dans un circuit privé. Ni les autres utilisateurs de l'application, ni le développeur de l'application n'y ont accès. "Pour avoir été du côté de la grande distribution pendant des années, j'aimerais bien qu'on zappe la grande distribution et qu'on passe directement du consommateur au fabricant", sourit Igor Peltier.

Une réponse aux scandales sanitaires

BibiScan permet de dire si les produits scannés sont concernés par une alerte sanitaire. L'application récupère en temps réel les données de la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes).

"On a de plus en plus souvent des rappels sanitaires, assure Igor Peltier. Un produit comme les pizzas Buitoni [au cœur d'un récent scandale alimentaire, ndlr], on peut le garder trois mois et oublier, là, ce n'est plus le cas parce qu'on a scanné le produit". Pour l'instant, il faut encore se connecter sur l'application pour voir si un produit est concerné par un rappel sanitaire. La mise en place d'une notification push est prévue pour bientôt.

BibiScan est disponible gratuitement sur l'AppStore et sur GooglePlay.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut