Pollution a perrache © Tim Douet_134

Au secours, l'autoroute A7 passe sous mes fenêtres !

Depuis quinze jours, des banderoles anti-gaz d'échappement ont fleuri sur les façades du cours Verdun-Gensoul (Lyon 2e). Les riverains demandent le déclassement immédiat de l'autoroute A7, en plein centre-ville. En effet, la semaine dernière, le Centre international de recherche contre le cancer a classé "cancérogènes certains" les gaz d'échappement des moteurs Diesel.

(Actualisé à 15h29 le 22 juin avec le correctif d'Air Rhône-Alpes)

Pollution a perrache © Tim Douet_151 ()

@ Tim Douet

Les banderoles ont vu le jour le 9 juin, veille du 1er tour des élections législatives, suspendues aux balcons des immeubles situés cours Verdun-Gensoul, quai Rambaud et quai Perrache, dans le 2e arrondissement, à la sortie sud du tunnel sous Fourvière.

Les riverains sont excédés par la pollution de l'air et par le bruit des véhicules : 101 497 voitures et camions qui passent en moyenne chaque jour sous leurs fenêtres, sur le pont Kitchener situé entre Perrache et Fourvière (chiffres DREAL 2010). Dont plus de 6% de camions, malgré l'arrêté anti-poids lourds pris par le préfet en 2008.

Comme à l'entrée est de la ville (quartier Mermoz-Pinel), les riverains réclament le déclassement de l'autoroute, la destruction de l'autopont et sa transformation en boulevard urbain. "Tous les élus sont pour, explique Gérard Dutal, propriétaire d'un appartement cours de Verdun-Gensoul, mais l'autoroute appartient à l'Etat et la décision ne pourra venir que de lui." Il espère ainsi faire pression sur les élus afin qu'ils portent leur demande au plus au niveau de l'Etat.

Encore plus de voitures depuis 2 ans

En juin 2010, les riverains du sud de la Presqu'île, excédés par la livraison du quartier Confluence et son lot de nouveaux habitants et travailleurs qui migrent matin et soir, via le carrefour Kitchener, derrière les voûtes de Perrache, ont décidé de se monter en association. L'Association des riverains de l'autoroute à Lyon (ARALY) a vu le jour – elle regroupe 200 habitants de tout le quartier –, "car la pollution ne s'arrête pas au cours Verdun-Gensoul. Elle se diffuse à tout le quartier", estiment ses membres.

Pollution a perrache © Tim Douet_059 ()

@ Tim Douet

Précédemment, le comité d'intérêt local (CIL) Sud Presqu'île avait déjà envoyé une pétition au préfet, 1000 signatures qui réclamaient le déclassement de l'autoroute. "Le préfet nous a promis de le faire, mais uniquement lorsque l'A432 [le grand contournement Est, Ndlr] serait terminée. Mais nous ne voulons pas rentrer dans le jeu des contournements, sinon on en a pour 25 ans !" explique Gérard Dutal. Et pour cause, aucun consensus n'existe concernant la réalisation du contournement lyonnais (lire ici). Le tronçon ouest du périphérique ne pourra pas non plus voir le jour avant 2022 (lire ici).

En attendant, les appartements se vident progressivement de part et d'autre de l'autopont. Autrefois habités par des bourgeois lyonnais, ils sont laissés à l'abandon par leurs propriétaires, qui n'engagent plus aucun frais d'entretien ni de rénovation des parties communes. Seuls des étudiants en mal de loyers pas chers acceptent d'y vivre. Les colocations fleurissent au bord de l'autoroute A7, en plein centre de Lyon.

Une verrue entre Presqu'île et Confluence

"Quand on pense que ces immeubles font partie d'un quartier classé au patrimoine mondial de l'Unesco, c'est incompréhensible !" s'énerve une habitante. A 3839 euros le mètre carré en moyenne sur la Presqu'île, les abords immédiats de l'autopont font figure de verrues entre Ainay et Confluence, deux des quartiers les plus chic de la ville. Un casse-tête pour les élus, qui auront bien du mal à mobiliser les crédits de l'Etat, comme à Mermoz, pour requalifier un quartier aussi huppé. Le projet de destruction de l'autopont à l'entrée Est de la ville et de réalisation d'un boulevard urbain paysager a en effet coûté la bagatelle de 24,20 millions d'euros à l'Etat entre 2010 et 2012 (lire ici).

Pollution a perrache © Tim Douet_134 ()

Gérard Dutal ne désespère pas pour autant. Il prédit qu'avec un président et un gouvernement socialistes, l'Etat pourrait décider de financer une partie des travaux. "Maintenant que nous avons un président ami avec le maire de Lyon, j'espère qu'il nous aidera", affirme le riverain, un brin naïf.

Au Grand Lyon, on se dit "conscient" du problème et l'on rappelle que "plusieurs grands projets urbains, dévalorisés par la présence de l'autoroute, sont directement concernés par cette requalification, comme le projet Lyon Confluence". La communauté urbaine, qui a récemment saisi la commission nationale du débat public sur son projet d'Anneaux des sciences [TOP, ndlr], en partenariat avec le conseil général, demande elle aussi le déclassement de l'autoroute. Mais, pour cela, "il est indispensable que l'Etat prenne une décision sur le grand contournement de l'agglomération (modalités précises de réalisation, calendrier de mise en oeuvre) et sur le déclassement de l'axe A6-A7. Une réponse de l'Etat est donc attendue", affirme-t-on dans les services.

Une nouvelle pourrait cependant accélérer la prise de décision de l'Etat : le classement la semaine dernière par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) des gaz d'échappement des véhicules Diesel comme "cancérogènes certains pour les humains". Manuel Marquis, directeur adjoint d'Air Rhône-Alpes, confirme qu'une étude (consultable ici) menée en 2010 a mis en évidence un dépassement des seuils d'alerte pour le dioxyde d’azote (NO2) et les particules fines (PM10), dans un rayon de 500 mètres autour des sorties nord et sud du tunnel de Fourvière.

"Des mesures ont été faites grâce à un laboratoire mobile et nous avons constaté des valeurs dépassant 60 microgrammes/m3 pour le dioxyde d'azote, sachant que les valeurs limites se situent à 40 microgrammes/m3." Idem pour les particules fines (PM10) qui dépassent le seuil d'alerte fixé à 80 microgrammes/m3. Certains parlent déjà de "scandale sanitaire équivalent à celui de l'amiante" (leparisien.fr du 05.06.2012). Y compris à Lyon ?

Renseignements sur l'association ARALY : http://www.facebook.com/gdutal

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut