météo ciel nuage soleil pluie pollution brouillard

Alerte pollution à Lyon : ça ne devrait pas s'améliorer ce mardi...

Lundi 24 janvier, la préfecture a mis en vigueur l'alerte pollution Information-recommandation à Lyon. La qualité de l'air est mauvaise sur l'agglomération.

Face à un épisode de pollution de type combustion (polluant PM10) à l'oeuvre sur le bassin lyonnais et le Nord-Isère ce lundi 24 janvier, la préfecture a activé l'alerte de niveau "information- recommandation pour l’ensemble du département du Rhône". Si aucune mesure contraignante n'a été imposée jusqu'ici, il est demandé aux automobilistes de ralentir au volant.

Pour les populations vulnérables, il est recommandé de limiter les déplacements sur les grands axes routiers aux périodes de pointe et de limiter les activités intenses (physiques et sportives comme les compétitions), aussi bien en plein air qu’en intérieur. La préfecture précise dans un communiqué que "plusieurs mesures peuvent être prises simplement et concourir au rétablissement d’un air de qualité : arrêter d’utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint (inserts, poêles, chaudières installés avant 2000) et les groupes électrogènes ; maîtriser la température de son logement."

La qualité de l'air est en effet mauvaise à Lyon ce mardi. "Lundi 24 janvier, les conditions restent anticycloniques avec des masses d’air qui se stabilisent. Les concentrations en particules sont en augmentation et la qualité de l’air se détériore", expliquait lundi le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, spécialiste de la qualité de l'air dans la région.

"Mardi 25 et mercredi 26 janvier, les conditions météorologiques évoluent peu et la situation pourrait se dégrader", ajoute le laboratoire. Pas d'amélioration en vue, donc.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut