Agressions à Villeurbanne : l'homme présente des troubles psychiatriques

Mercredi 16 novembre, un homme d'une vingtaine d'années a étranglé quatre personnes à Villeurbanne. Son audition révèle des troubles psychiatriques.

Mercredi 16 novembre, aux alentours de 17 h 45, un homme de 25 ans s'écharpe avec le propriétaire de la station-service BP du Tonkin. Fou de rage, il quitte les lieux puis s'en prend violemment à quatre personnes sur son chemin. Il aurait étranglé ces passants, parmi lesquels une septuagénaire plongée dans le comma depuis l'agression.

Pas de radicalisation

Nos confrères du Progrès rapportent que les longues auditions du suspect ont révélé des troubles psychiatriques. Lors de l'incident, l'homme portait une djellaba, les enquêteurs ont craint une radicalisation, mais aucun élément n'a confirmé cette hypothèse. Selon les informations du quotidien, l'homme a été écroué de 2017 à 2021 en Belgique pour une affaire de fausse monnaie.

Il doit être déféré ce vendredi 18 novembre au parquet qui a ouverte une enquête "de flagrance confiée à la Sûreté Départementale du Rhône, du chef de tentative d’homicide volontaire et de violences volontaires".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut