La ville de Lyon a organisé une opération de sensibilisation aux risques du rodéo sauvage dans le 7e arrondissement le 19 novembre 2021

À Lyon, une opération choc pour sensibiliser les jeunes aux risques du rodéo sauvage

Sur le site militaire du 7e régiment Matériel dans le 7e arrondissement de Lyon, la ville a mené une action de sensibilisation pour lutter contre les conduites dangereuses. Les 170 élèves des classes de 3e du collège Gabriel-Rosset étaient présents.

Un crash énorme entre une voiture et un scooter. Un vacarme monstre, des éclats de plastique un peu partout sur le bout de piste bitumée et des élèves choqués par la violence du choc. Vendredi 19 novembre, la ville de Lyon a mené une action de sensibilisation contre les conduites dangereuses sur le site de la caserne militaire du 7e régiment Matériel dans le 7e arrondissement. C'est l'entreprise Drag Auto, spécialisée dans la sécurité routière, qui a animé cette mission de sensibilisation. Et les élèves ont été impressionnés par ce qu'ils ont vu. "C'était choquant et ça fait réfléchir. Dans notre collège, il y en a beaucoup qui font du rodéo urbain", a confié Sirine, une élève de 3e, à la fin de l'opération.

Pendant une heure, les pilotes professionnels de Drag Auto ont sensibilisé les élèves au danger de la vitesse en ville. Pascal Dragotto, depuis 26 ans dans la sécurité routière, a pris le volant pour montrer aux jeunes les risques démultipliés d'accident en cas de conduite à haute vitesse. "Sur le terrain, quand on roule à 50 km/h, la distance de freinage est quatre fois plus longue que lorsque vous roulez à 25 km/h", a t-il expliqué aux élèves après en avoir fait la démonstration au volant de sa voiture.

Le pilote professionnel Pascal Dragotto sensibilise les élèves de 3e aux risques d'une conduite dangereuse. C.Belsoeur / Lyon Capitale

"Si vous pensez que les Daltons sont des dieux vivants, vous avez tout faux"

Sa femme Laurence, qui a également animé la séance, a piqué plus directement les jeunes sur le volet du rodéo sauvage. "Depuis plusieurs années, on a le problème du rodéo sauvage en ville. Mais être pilote, ce n'est pas faire une roue arrière. C'est aller sur un circuit faire des courbes avec tout l'équipement de sécurité. Là, vous avez le droit d'aller vite". Avant de faire référence à la bande des "Daltons", qui s'est illustrée par un dangereux rodéo sauvage sur la place Bellecour de Lyon. "Si vous pensez que les Daltons sont des dieux vivants parce qu'ils font une roue arrière, vous avez tout faux. Si la moto ça vous plaît, prenez un permis et allez sur un circuit".

C'est ensuite que Pascal Dragotto a reconstitué un accident qui s'est réellement produit : un commercial qui, téléphone au volant, a grillé un stop et tué un jeune en scooter. Une scène assez dure à vivre, même avec un mannequin sur le deux-roues, mais nécessaire selon Mohamed Chibi, adjoint en charge de la sûreté, de la sécurité et de la tranquillité de la ville de Lyon. "Ce qu'on voit sur les réseaux sociaux, ce sont les exploits des "rodeo men". Mais on ne voit pas quand ça tourne mal pour eux". Dans le cadre de sa lutte contre les conduites dangereuses, la ville va reprogrammer trois interventions de ce type d'ici la fin de l'année 2021.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut