Bruno Bernard, président de la Métropole et Victor Baysang-Michelin, responsable régional d’emmaus connect. © Nathan Chaize

À Lyon, la Métropole et Emmaüs fournissent des ordinateurs à des jeunes précaires

Ce jeudi 20 octobre, l'association Emmaüs a officiellement lancé son programme de lutte contre la fracture numérique dans la région Auvergne-Rhône-Alpes baptisé, LaCollecte.tech. Dans la Métropole de Lyon, environ 20 000 jeunes ne disposent pas d'ordinateur.

Accès aux droits, compte bancaire, assurance maladie, recherche d'emploi, de plus en plus, ces démarches requièrent un ordinateur. Sauf que, selon l'Insee, en 2019, 17 % de la population n'avait pas accès à internet, un taux qui grimpe à 39 % chez les personnes non-diplomées. Dans la métropole lyonnaise, environ 20 000 jeunes ne disposent pas d'un ordinateur.

300 ordinateurs distribués

La branche Emmaüs Connect de L'association Emmaüs tente de réduire cette fracture numérique avec son programme LaCollecte.tech. Ce jeudi 20 octobre à la maison des étudiants dans le 7e arrondissement, elle l'a officiellement lancé dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec la Métropole de Lyon. Avec le financement de cette dernière, 300 ordinateurs reconditionnés par une entreprise d'insertion seront distribués à des collégiens, des étudiants et des bénéficiaires du revenu solidarité jeune (RSJ).

Lambert met en marche l'ordinateur d'une bénéficiaire. ©Nathan Chaize

Mickaël en fait partie. À 21 ans, ils touche le RSJ depuis un an "à cause de soucis de santé et administratifs". Requinqué, il compte passer son permis B puis le permis transports en communs pour devenir chauffeur d'autocar. "Avoir un ordinateur va m'aider pour les leçons de code de la route et pour les démarches administratives", raconte-t-il, grand sourire aux lèvres. Plus timide, Imad, collégien, a lui aussi été équipé, une grande aide "pour aller voir mes devoirs sur internet", tente-t-il, sous les yeux de son papa.

Équiper 1 000 personnes en 2023

"On sait que chez les jeunes, la précarité est plus importante que dans le reste de la population. Nous souhaitions soutenir ce dispositif vertueux", affirme Bruno Bernard, président de la Métropole. Le programme permet en effet de donner une seconde vie à des ordinateurs destinés à être jetés. Ils sont reconditionnés par la coopérative Tri Rhône-Alpes dans le cadre de leur chantier d'insertion.

Imed, collégien, a reçu un ordinateur reconditionné. ©Nathan Chaize

Pour 2023, Emmaüs Connect s'est fixé l'objectif d'équiper 1 000 personnes sur le territoire, principalement à Lyon et Grenoble. Pour sa première année d'existence, le programme laCollecte.tech a permis d'équiper 15 000 personnes dans toute la France. "On veut s'appuyer sur les acteurs locaux, ne plus récupérer du matériel dans toute la France", explique Victor Baysang-Michelin, responsable régional.

Si la financement de la Métropole a permis de remettre ces 300 équipements gratuitement, la tarif habituel est de 150 €. "On pense que l'achat rend digne. Aussi, cela permet de financer d'autres actions de solidarité", complète Victor Baysang-Michelin. Une fois équipés, les bénéficiaires peuvent, s'il le souhaite, suivre des formations.

"On propose plusieurs parcours thématiques. Par exemple un dédié à l'assurance maladie, et cela peut aller jusqu'à la gestion des données personnelles", détaille Lambert, bénévole formateur depuis un an et demi.
Sur le territoire métropolitain, d'autres acteurs, comme l'association WeeeFund, s'engagent pour réduire la fracture numérique. La métropole a également mis en place des conseillers numériques.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut