Kamel Kabtane © Tim Douet 046

Kamel Kabtane: "J’ai peur de ce climat anxiogène, d’une guerre civile"

Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon, s’exprime à propos de l’attentat de Nice dont le mode opératoire rappelle celui de l’Etat islamique. Il déclare avoir peur d’une situation de "guerre civile" que chercheraient à créer les terroristes.

Alors que le bilan provisoire de l’attentat de Nice s’élève à 84 morts et 18 personnes en "état d’urgence absolue", Kamel Kabtane se dit révolté, sous le choc. Il se sent atterré et terriblement inquiet. "J’ai le cœur qui saigne" déclare-t-il.

Il confie avoir de plus en plus peur de ce climat anxiogène et de haine, de ce désordre que cherchent à créer les terroristes afin de diviser les Français dans le but de créer selon lui une situation de "guerre civile" entre communautés. "On va vers de grandes divisions, des tensions" déclare-t-il. Il estime que les extrêmes et les identitaires vont en profiter pour "continuer à les accentuer".

Il se dit également inquiet pour les musulmans de France, qui vont être selon lui encore plus stigmatisés, alors qu’ils sont terrifiés.

Il appelle ainsi tous les Français, quelle que soit leur confession, à rester unis et solidaires et à ne pas céder aux discours qui chercheraient à diviser.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut