Cookies au cannabis : fais comme l’oiseau !

Alors qu’une vingtaine de Cannabis social Clubs s’est déclarée hier en préfecture du Rhône (lire ici), nos confrères de La Voix du Nord nous apprennent qu’un jeune, de passage à Arras pour un concours, a eu l’idée de faire goûter à d'autres étudiants et à un professeur des cookies maison au cannabis. Résultat : six hospitalisations, dont le prof qui s'est pris pour Birdy.

Un prof qui se met à battre des bras pour s’envoler parce qu’il se prend soudainement pour un oiseau, des étudiants pris de délires et de malaises... l’anecdote, arrivée mardi dernier à Arras, nous est racontée aujourd’hui par La Voix du Nord. Un étudiant de passage dans la ville pour passer un concours a ainsi fait goûter à ses amis et professeurs des cookies au cannabis -ou "space cookies". Le dosage, sans doute un peu excessif, a obligé les consommateurs à appeler les pompiers, lesquels sont intervenus pour "hospitaliser 6 personnes dont un professeur placé en chambre pour 'agités'", explique le quotidien régional.

Cinq étudiants pris de bouffées délirantes

C'est au moment du dîner dans un hôtel-restaurant de la place Foch, près de la gare d'Arras, "que cinq étudiants de passage pour un concours ont été pris de bouffées délirantes et de malaises. Craignant une intoxication alimentaire, les professeurs ont aussitôt prévenu les secours", poursuit le quotidien. Rapidement, le diagnostic tombe : ivresse cannabique.
La police a ouvert une enquête et tous les cookies, ainsi qu'une certaine quantité de cannabis, ont été saisis. Le jeune suspect pourrait être poursuivi pour administration de substances nuisibles. L’histoire ne dit cependant pas si une telle consommation, à long terme, est plus ou moins dangereuse que celle des BN et autres Chocapic, farcis d’insecticides (lire ici).

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut