Le Beaujolais
© tim douet

Une caviste lyonnaise récompensée à l'Elysée

La gérante de la cave Nicolas Victor Hugo, à Lyon (2), vient de se voir remettre le prix Rabelais des jeunes talents de la gastronomie.

Les récompenses pleuvent pour le vin à Lyon !

Après le trophée du "Meilleur gamay du monde" remis au viticulteur d'Odenas (Beaujolais) Nicolas Boudeau pour son brouilly "Pierreux" 2020, c'est au tour d'une jeune caviste de s'être distinguée lors d'un grand concours, national certes mais particulièrement relevé, organisé par la Confédération générale de l’alimentation en détail*.

* La Confédération générale de l’alimentation en détail représente 415 000 entreprises générant un chiffre d'affaires de plus de 115 milliards d'euros chaque année, 1,1 million d'actifs employés dans 18 métiers de l’artisanat, du commerce alimentaire de proximité et de l’hôtellerie-restauration.
Léa Perret, prix Rabelais des Jeunes Talents © Cedric-Doux.fr / Vikensi Communication / CGAD

Léa Perret, gérante de la boutique Nicolas Victor Hugo, dans le 2e arrondissement, a reçu, des mains du président de la République, le prix Rabelais des Jeunes Talents de la Gastronomie, dans la catégorie Cavistes qui récompense l’engagement et la passion pour ce métier.

Top 40 des meilleurs cavistes de France

Pour la petite histoire, en 2020, après sa participation au concours du Meilleur caviste de France où elle a terminé dans le top 40, le Syndicat des cavistes professionnels  a proposé à Léa Perret de s'inscrire aux Trophées des Rabelais des jeunes talents de la gastronomie.

"Je garde un excellent souvenir de cette expérience. J’ai énormément de chance d’avoir pu participer aux Rabelais des Jeunes Talents de la gastronomie aux côtés de jeunes professionnels talentueux, de tous horizons. Je suis également fière d’avoir représenté les femmes de la profession et d’avoir obtenu cette récompense à seulement 26 ans."

Elle prendra prochainement le poste de cogérante de la boutique Nicolas Jacobins, en Presqu'Ile.

Le trophée Rabelais des jeunes Talents de la gastronomie permet de mettre à l’honneur une trentaine de jeunes professionnels talentueux dans différents domaines (boucher, boulanger, brasseur, charcutier-traiteur, chocolatier, épicier, crémier-fromager, cuisinier-serveur, glacier, pâtissier, poissonnier, primeur et restaurateur) et de célébrer des jeunes au talent prometteur qui cultivent l’excellence à la française et s’épanouissent dans leur métier, mêlant innovation et tradition.

A lire aussi : Formation et emploi : les filières qui recrutent à Lyon

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut