Grégory Doucet
Grégory Doucet, le maire de Lyon © Antoine Merlet

La Ville de Lyon adopte un budget primitif de 823 millions pour 2022

Jeudi 27 janvier, à l'occasion du premier conseil municipal de l'année à la Ville de Lyon, les conseillers municipaux ont adopté le budget primitif 2022 présenté par la majorité écologiste.

Après les traditionnels voeux de bonne année, cordialement adressés entre groupes politiques, le conseil municipal de Lyon s'est penché sur un gros dossier : le budget primitif 2022. Un moment incontournable et éminemment politique de la vie municipale, puisque plusieurs visions de la gestion de la Ville s'affrontent. Cette année, la majorité écologiste et de gauche choisi d'augmenter ses dépenses de 2,5%. Plus que la hausse initialement prévue de 2%.

Une réévaluation permise par une hausse des recettes de la commune, principalement composées de revenus fiscaux (les impôts). Ces revenus augmentent de 3,3% entre 2021 et 2022, soit 24,4 millions d'euros supplémentaires. Et permettent à la commune de réaliser une épargne de 80,3 millions en 2022.


Sur un budget total de 823 millions, 630 millions seront consacrés aux dépenses et 152 millions aux investissements.


Sur un budget total de 823 millions, 630 millions seront consacrés aux dépenses réparties entre la masse salariale (57% des dépenses), les charges générales (18%) et les subventions. Quant aux investissements, une enveloppe de 152 millions d'euros est prévue par la municipalité. Qui prévoit également de créer 47 postes de fonctionnaires et d'augmenter les salaires de ses employés, pour un total de 7,1 millions d'euros, compris dans les dépenses.

Un budget sur lequel plane toujours l'ombre de la crise sanitaire. En prévision de possibles perturbations liées au covid-19 en 2022, la majorité écologiste a budgèté 2,5 millions.


"Notre majorité souhaite utiliser les recettes pour faire des investissements d'avenir et prévenir les difficultés en terme environnementaux et de catastrophes sociales, qui nous coûteront plus cher dans l'avenir si on ne les fait pas maintenant", défend Audrey Hénocque, première adjointe en charge des Finances


"Notre majorité souhaite utiliser les recettes pour faire des investissements d'avenir et prévenir les difficultés en terme environnementaux et de catastrophes sociales, qui nous coûteront plus cher dans l'avenir si on ne les fait pas maintenant", défend Audrey Hénocque, première adjointe en charge des Finances, qui a présenté le budget lors du conseil. Une réponse aux oppositions qui reprochent au budget des écologistes de trop dépenser - notamment dans la masse salariale - et de ne pas être assez prudente, en n'épargnant pas suffisamment pour réduire l'endettement de la commune. C'est finalement à 48 voix pour et 16 voix contre, que le conseil municipal de Lyon adopte son budget 2022.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut