Bocuse d'Or

Bocuse d'Or : l'Espagne, non qualifiée, est repêchée

L'une des meilleures gastronomies du monde a dû être sauvée in extremis pour pouvoir participer au 15e Bocuse d'Or, à Lyon, début 2015.

Grosse surprise dans le "mundillo" gastronomique mondial. L'Espagne ne s'est pas qualifiée pour le 15e Bocuse d'Or qui se tiendra à Lyon, les 27 et 28 janvier prochains.

Le Comité international d'organisation du Bocuse d'Or (Paul Bocuse et son fils Jérôme, Christian Bourillot, Jean Fleury et Pierre Orsi), présidé par le trois-étoiles de Saint-Bonnet-le-Froid Régis Marcon, lui a néanmoins attribué une wild card - la seconde revenant au Maroc.

L'Espagne sera donc dans les box à Eurexpo, fin janvier, aux côtés des 23 autres pays en lice. Le chef Alberto Moreno, du Groupo DH Gastro, représentera les couleurs espagnoles.

La France n°1

La surprise est de taille car l'Espagne fait aujourd'hui partie du peloton de tête de la gastronomie internationale, portée par des chefs comme Ferran Adria, Juan Mari et Elena Arzak, Martin Berasategui, Antoni Luis Aduriz ou les frères Rocca.

Selon le classement anglais World's 50 Best Restaurants, 3 restaurants espagnols intègrent le top 10 des meilleurs restaurants du monde (contre 0 pour la France).

C'est aussi l'un des pays les plus étoilés du monde avec 134 une-étoile, 17 deux-étoiles et 8 trois-étoiles (504 une-étoile, 79 deux-étoiles et 27 trois-étoiles pour la France).

Malgré cette ébullition gastronomique et cette révolution des palais, l'Espagne n'est jamais parvenue, depuis les débuts de la compétition en 1987, à se hisser sur le podium du Bocuse d'Or (avec 10 podiums, la France reste n°1, la Norvège n°2 avec 8 podiums).

Humiliation suprême, cette année, en ne passant pas les qualifications, ne réussissant même pas à intégrer le top 12 Europe, pour la finale continentale.

Le système des wild cards

Pour bénéficier d'une wild card, les pays doivent en faire la demande. Le comité international d'organisation du Bocuse d'Or étudie les dossiers et décide ensuite à qui seront attribués les deux pass.Cette année, comme il n'y avait pas de sélection Afrique (comme il y en a une pour les régions Asie/Pacifique, Amérique Latine, USA, et Europe), c'est le Maroc qui a été choisi, le pays "étant le plus motivé (coach, sponsors, etc.).
Pour l'Espagne, vu qu'aucun pays d'Europe du Sud n'était représenté pour la grande finale lyonnaise, et que seul l'Espagne en avait fait la demande, c'est donc ce pays qu'a sélectionné le CIO.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut