En Rhône-Alpes, la prison est à la peine

À l’heure où paraît le rapport annuel de Jean-Marie Delarue, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Lyon Capitale-le mensuel de mars enquête sur les violences dans les prisons de la région lyonnaise.

Le Gouvernement réfléchit à des peines alternatives à la prison. C’est le but que Christiane Taubira a assigné à la Conférence de consensus sur la prévention de la récidive, qui doit conduire à un projet de loi soumis au Parlement d’ici au mois de juin. À Lyon et en Rhône-Alpes, les prisons sont bondées et connaissent des accès de violence inquiétants.

Taulards et surveillants se renvoient la responsabilité de la situation : les premiers dénoncent des passages à tabac, quand les seconds portent plainte pour tentatives de meurtre. Réalité des faits, difficulté d’accès à la justice pour les détenus eux-mêmes, petites brimades quotidiennes, surpeuplement… Lyon Capitale a enquêté à Villefranche-sur-Saône, Saint-Quentin-Fallavier, Corbas, pour savoir ce que cache la culture du silence.

--------

Une enquête à lire dans Lyon Capitale n°720, en vente en kiosques jusqu’au 28 mars, et dans notre boutique en ligne.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut