Tuerie de Toulouse : "la communauté bouleversée"

Mardi 20 mars, à l'appel du conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) de Rhône-Alpes, 1 300 personnes se sont réunies place Bellecour (Lyon 2e) pour une marche silencieuse en hommage aux victimes de la tuerie de Toulouse. Reportage.

La foule constituée de religieux, d'hommes politiques et d'anonymes s'est dirigée vers la grande synagogue quai Tilsitt (Lyon 2e) ou une cérémonie religieuse en l'hommage des tués de Toulouse s'est tenue à 19h.

à lire également
Caroline et Gérard Collomb, dans les salons de la préfecture, en mars 2014 © Tim Douet
Pendant toute la campagne présidentielle puis celle des législatives, Jimmy Brumant était l’un des piliers d’En Marche à Lyon, toujours dans le sillage des Collomb. Au fil des mois, il a pris ses distances, et le phénomène s’est accéléré, dit-il, avec le départ “incompréhensible” de Gérard Collomb du gouvernement. Sa démission, ce mardi, de la direction départementale illustre la fracture entre Caroline Collomb et les marcheurs “apolitiques”, ces militants qui ne sont pas issus du PS ou d’autres formations.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut