Saint-Paul : de la prison à l'université

Si vous ne faites pas partie des 900 inscrits aux Journées du Patrimoine, vous n’aurez malheureusement pas la chance de découvrir ces sombres lieux. La prison Saint-Paul ouvre exceptionnellement ses portes le week-end prochain, avant de laisser place à l’université catholique de Lyon.

Une partie des locaux a été offerte à cinq artistes plasticiens (Georges Rousse, Ernest Pignon-Ernest, Patrice Giorda, Perrine Lacroix et Pierre Gangloff) pour interroger les lieux en les interprétant avec leur propre subjectivité.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut