La grève des éboueurs bientôt devant la justice

La grève qui dure depuis deux semaines va se poursuivre devant les tribunaux. Le Grand Lyon, qui avait retiré son référé lundi soir, a décidé ce mardi d'attaquer les éboueurs " en vue de faire cesser les entraves à la liberté du travail." La communauté urbaine évoque des dépôts bloqués, des pneus des camions dégonflés. Elle prévient qu'elle engagera des actions judiciaires et disciplinaires à l'encontre des grévistes.

à lire également
Ce matin, une soixantaine de psychologues du centre hospitalier Saint Jean de Dieu (Lyon 8) se sont déclarés grévistes. Ils dénoncent leurs conditions de travail et la dégradation de la prise en charge des patients.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut