Prostitué(e)s : le droit à exercer ?

Quelques dizaines de personnes, travailleurs du sexe et membres associatifs, se sont rassemblées vendredi 6 juillet devant l'hôtel de ville de Lyon, en réaction aux propos de la ministre aux Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem. La Lyonnaise s'est prononcée en faveur d'un projet de loi visant à pénaliser les clients de services sexuels.

à lire également
prostitution
Le Conseil constitutionnel a rejeté la demande d'abroger la loi de pénalisation des clients de la prostitution. Une décision qui a réjouit les associations féministes qui soutenaient cette loi votée en avril 2016.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut