Ultra Beaujolais Villages Trail : vers une édition fraîche avec averses

Troisième étape du Trail Tour Beaujolais, l'Ultra Beaujolais Villages Trail (UBVT) est réputé pour être l'une des épreuves les plus dures du challenge vinicole.

"Tout est ultra dans le Beaujolais Villages Trail !". Éric Delavelle n'est pas peu fier. Le président de l'association Ultra Beaujolais Villages Trail - pilote de chasse dans l'armée de l'air, vigneron à ses heures "perdues" et ultra trailer accompli quand il lui reste du temps (UTMB 2013 en 35h36) - donnera le départ samedi 27 avril de la 9e édition de l'UBVT, désormais bien installé dans la calendrier trail de la région. 

Au programme, cinq courses : l'ultra BVT (80 km - 3 925 D+), le maxi BVT (42 km - 2 100 D+), le mini BVT (17 km - 910 D+) et, pour les plus petits, le maxi gones BVT (1,5 km) et le mini gones BVT (0,5 km).

Le départ sera donné du Perréon, situé à flanc de colline, face à la vallée de la Saône, dernière commune du département du Rhône à avoir été créée. Les trailers courront entre crêtes et pistes, petits singles, montées raides et descentes techniques, forêts de Douglas, patrimoine classé (châteaux, hameaux, cadoles, domaines viticoles...), villages de vallée, villages de plaines, villages promontoires, villages de coteaux et de pied de coteaux, sentiers caillouteux très techniques, collines et coteaux, ruisseaux et rivières, bosquets sur les microreliefs, haies, bosquets de bocages, prairies, ripisylves.

Belles cotes ITRA

L'Ultra Beaujolais Villages Trail est la 2e des 10 étapes du Trail Tour Beaujolais, un challenge regroupant les plus belles épreuves de course à pied du Beaujolais ("Mini Best" sur les courtes distances et "Maxi Best" sur les longues distances).

Si Éric Delavelle est si euphorique c'est que l'UBVT justifie des plus longues distances et des dénivelés les plus relevés du Trail Tour Beaujolais (30,9 km et 1 275 D+ de moyenne pour le maxi BVT et 12,3 km et 490 D+ de moyenne pour le mini BVT).

L'UBVT peut même se targuer de proposer un 80 km, qui était jusqu'en 2017, le plus long trail de la région (et l'organisation de l'Ultra Trail Beaujolais Vert de 110 km et 5 500 D+ , l'UTBV... à ne pas confondre avec l'UBVT, lettres inversées).

Ce qui fait le charme de l'Ultra Beaujolais Villages Trail, ce sont ses paysages mais aussi son côté "intimiste". Vendredi matin, ils n'étaient "que" 197 inscrits sur le grand parcours, 267 sur le moyen et 326 sur la petite distance.

L'originalité de l'UBVT est aussi de proposer des ravitaillements bio et en circuit court (saucisson aux gênes de la maison Diennet, patates du marché typique du Beaujolais, fromages frais de chèvre de la ferme du Creux, à Saint-Cyr le Chatoux...). Soit un budget de 30 000 euros (quelques subventions de la mairie et du département), avec une centaine de bénévoles. Pourvu que ça dure !

Avec, en prime, des points de qualification pour l'UTMB (Ultra Trail du Mont-Blanc).

Lire aussi : L'UTMB revoit ses règles d'inscription.

Ce qui explique la venue de quelques têtes d'affiches locales : Ugo Ferrari (cote Itra 806), 27e du Trail du Ventoux en mars et 13e de la Transgrancanaria en février (127 km - 6 425 D+), Tony Viard (790 points), 49e UTMB 2018, 2e du Festival des Templiers 2018 (102 km - 5 100 D+), Stéphane Deperraz (789 points), 2e de l'Ultra du Bout du Cirque  (100 km - 4 000 D+) en mars dernier, Fred Desplanches (776 points), 2e de l'UBVT 2018, 14e de la TDS 2017 (119 km - 7 100 D+)  ou encore  Stéphane Vinot (760 points), 13e du Trail des Cabornis (40 km - 1 800 D+) début mars.

Vers un 100 km ou 150 km en 2020 ?

@Denis Laveur

"Tout est ultra dans le Beaujolais Villages Trail !" L'organisation réfléchit à compléter l'UBVT par une distance "de 100 ou 150 kilomètres". "Mais c'est un peu compliqué parce qu'on arrive en début de saison et de si longues distances peuvent faire peur mais ça permettrait d'obtenir 5 points UTMB..." précise Éric Delavelle.

Les trois parcours détaillés ci-dessous :

80 km – 3 925 D+

Un parcours varié et offrant de nombreuses variations de paysages : des vignobles, des petits villages beaujolais, des crêtes, des forêts de douglas, des cascades, des vues panoramiques. Vous alternerez belles pistes forestières, petits singles, pistes hors sentiers droit dans le pentu et descentes techniques avant des des traversées au sein de villages qui sauront fêter comme il se doit le passage des coureurs !

Cumul Intermédiaire
Passage Description Alt. Dist D+ D- Dist D+ D-
Départ Le Perréon,
Départ = 4:00
283 0 0 0 0 0 0
Hayes de Barnoux Ravitaillement complet 711 6.7 571 143 6.7 571 143
Romarand Ravitaillement complet 408 28.2 1443 1318 21.5 872 1175
Hayes de Barnoux Ravitaillement complet
Barrière horaire = 13h30
711 44.5 2374 1946 16.2 931 628
Ferme du Creux Ravitaillement complet
Barrière horaire = 17h30
676 61.9 3167 2774 17.4 793 828
Arrivée Le Perréon 283 80 3925 3925 18 758

1151

42 km – 2 100 D+

Cette boucle n'a rien à envier à l'Ultra. Belle et dure à la fois ! Vous aurez le privilège de grimper sur les landes du Beaujolais et pourquoi pas d'y croiser le berger et ses moutons. De nombreux points de vues s'offriront à vous et l'ensemble du parcours se dévoilera alors à vos yeux.

Cumul Intermédiaire
Passage Description Alt. Dist D+ D- Dist D+ D-
Départ Le Perréon 13h 284 0 0 0 0 0 0
Hayes de Barnoux Ravitaillement complet 711 6.7 572 142 6.7 572 142
Ferme du Creux Ravitaillement complet
Barrière horaire = 17:30
679 24.2 1361 964 17.4 789 822
Arrivée Le Perréon 284 42 2100 2110 17.7 739 1146

17 km – 910 D+

Idéal pour un premier « vrai » trail ou pour les allergiques aux longues distances. Ce parcours de 16km n'en est pas moins de toute beauté. Grimpée sur la lande du Beaujolais, vue panoramique à couper le souffle, descentes à travers les vignes et final inédit à la Madone du Perréon avant la plongée vers l'arrivée.

Cumul Intermédiaire
Passage Description Alt. Dist D+ D- Dist D+ D-
Départ Le Perréon 14h00 283 0 0 0 0 0 0
Hayes de Barnoux Ravitaillement complet 710 6.8 580 153 6.8 580 153
Arrivée Le Perréon 283 17 910 910 10.1 330 757

 

à lire également
Sur les 369 coureurs qui prendront le départ, samedi 29 juin, de la Western States Endurance Run, le plus ancien 100 miles et l'un des ultra-trails les plus rapides du monde, cinq Français, dont trois de la région, se frotteront à Jim Walmsley, champion en titre et détenteur du record de l’épreuve.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut