Free Mobile : forfaits, coûts cachés et prix "gonflé" de l’iPhone 4S à la loupe

Free vient de dévoiler deux forfaits qui ne manqueront pas de bouleverser le marché. Vont-ils parvenir à convaincre les Français de changer d’opérateur ? En attendant la riposte des autres acteurs du secteur, Lyon Capitale a étudié les forfaits de Free et le prix étrangement élevé de l’iPhone 4S à la loupe.

Limitées à 3 millions d’abonnés, vraisemblablement pour créer un effet de pénurie, les offres Free ont toutes en commun d’être sans engagement. La réduction pour les abonnés est limitée à une seule par foyer. Une grille tarifaire vient d'être publiée sur Internet. L'article est actualisé en conséquence.

Une première offre commercialisée à 19,99 € (15,99 € pour les abonnés Free) comprend :

- Appels illimités vers la France métropolitaine et Dom + 40 destinations dont Europe et Etats-Unis (Illimité a condition d'une utilisation "non abusive")
- SMS illimités
- MMS illimités
- Internet illimité (tous usages autorisés) jusqu’à 3Go puis débit limité
- Appels de l’étranger vers la France facturés en plus.
- Possibilité de bloquer son forfait

Des inconnues demeurent sur lesquelles nous reviendrons lors de la lecture des conditions générales de vente : Quel débit pour la 3G ? Y aura-t-il une option télé mobile ?

Un second forfait à 2 € (gratuit pour les abonnés Free) propose :

- 60 minutes d’appels par mois
- 60 SMS par mois
- 5 centimes la minutes hors forfait (soit 3 euros l’heure supplémentaire)
- 1 centime le SMS hors forfait

- 1,99€ pour 20 mo valable 1 mois (puis 0,06€ par mo supplémentaire)

Les autres coûts valables pour les deux forfaits :

Carte Sim : 0 € en cas de souscription par internet ou de portabilité (10 € dans les autres cas)

Renvoi d'Appels France : 0,05 €/minute

Option BlackBerry : 1 €/mois

Envoi mobile : 10 €

Changement de carte Sim : 10 €

Déblocage carte Sim : 5 €

Dépôt de garantie : 200 € (En cas de paiement par un autre mode de paiement que le prélèvement automatique sur compte bancaire (RIB), d’inscription incomplète (liste des pièces sur le mobile.free.fr),
d’incident ou de retard de paiement, ou d’inscription au fichier Préventel ou de chèque déclaré irrégulier par le Fichier National des Chèques irréguliers).

La mauvaise surprise du prix de l’iPhone 4S

Pour les téléphones tout n’est pas aussi rose. Le paiement en plusieurs fois ne sera pas "gratuit", a priori. Ainsi dans une plaquette Free annonce un iPhone 4S qui devrait revenir sur 36 mois à 720 €, contre 629 € en achat direct sur l’Apple Store. Dès lors si cela est confirmé, les prix de Free ne seront pas les plus avantageux du marché et il sera parfois largement préférable de se tourner vers un marchant en ligne comme Amazon. Si cela était confirmé, il s’agirait d’une décision décevante de la part de l’opérateur. De son côté l’ARCEP a affirmé que le prix des mobiles nus allait baisser. Erreur ou première déconvenue, à suivre.

Le tableau communiqué par Free est sans équivoque, le prix de l'iPhone 4S est "gonflé" :

Bien que Free mette fin à l’hypocrisie du mobile subventionné que l’on paye à petit prix à l’achat, mais dont le coût réel est facturé par la suite dans le forfait, des tarifs élevés pour les appareils achetés à crédit risquent de refroidir les ardeurs. Une nouvelle fois, il est donc impératif de calculer le prix de son mobile et de son forfait à l’année, voir sur la période totale de remboursement. Par ailleurs, les prix des mobiles ont été dévoilés, et ils sont chers :

- ZTE F160 : 49 €

- Huawei U8350 : 120,76 €

- ZTE Blade S : 144,76 €

- Samsung Galaxy Y : 144,76 €

- Samsung Galaxy ACE : 220,76 €

- Samsung Galaxy SII : 541 €

- L’iPhone 4S n’arrivera que le 27 janvier : à partir de 720 €

Cependant le crédit à la consommation qui se cache derrière tout cela pourrait faire la différence pour beaucoup. Dès lors, une interrogation demeure : l’accès au paiement en plusieurs fois sera-t-il soumis à des conditions de ressources ?

Les inscriptions impossibles pour l'instant

Enfin, Free semble être dépassé par la demande. La page mobile.free.fr censée permettre aux futurs abonnés de s’inscrire est surchargée depuis mardi matin. Les opérateurs du 1044 sont débordés et ne prennent plus les inscriptions, demandant aux correspondants de rappeler plus tard. Côté Orange, Bouygues et SFR : ce n’est pas mieux. Les services clients sont surchargés par les demandes de gestes commerciaux ou d’informations en cas de résiliation. Le serveur pour obtenir son RIO, nécessaire pour conserver son numéro de téléphone, a lui aussi quelques petits problèmes de stabilité. En attendant, vous pouvez retrouver notre guide, comment changer d’opérateur même en cas d’engagement.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut