Comme chaque année, le New York Times a dévoilé son classement des 52 villes à visiter. Arrivant à la 36e place, Lyon est la première ville française du classement. Le quotidien résume la ville en trois points : "foot, saucisses et air frais". 
Un nouveau record de fréquentation est enregistré au mois d'octobre pour l’hôtellerie lyonnaise.
La foule à Lyon pendant la Fête des lumières 2016 © Jean-Philippe Ksiazek / AFP
Trop commerciale, trop fréquentée, tape-à-l’œil… Trop c’est trop. Les Lyonnais seraient-ils en train de se lasser de leur Fête des lumières après trente ans de relation passionnelle ? Dépossédés de leur ville par des touristes qu’ils ont longtemps cherché à séduire, ils leur cèdent jusqu’à leur logement, dans un exode rentable, fuyant, de plus en plus nombreux, les soirs de week-end. Alors, pour ces noces de perle, les organisateurs ont voulu réconcilier les vieux amants, avec une édition plus “participative”. Élément de langage ou véritable bascule ? Réponse du 6 au 10 décembre. Mais il serait bon que ce virage longtemps demandé soit réel, car les promesses non tenues ont le don de précipiter les ruptures.
Lyon la nuit – La rue de la République © Tim Douet
Au XXIe siècle, la lumière artificielle nocturne est sortie d’un usage purement fonctionnel pour contribuer à la mise en valeur du patrimoine. Lyon avait pris ce tournant en 1989 avec le plan Lumière de Michel Noir et Henry Chabert. Depuis, la municipalité s’est attachée à éclairer une myriade de bâtiments publics. Allant jusqu’à illuminer un parc fermé au public. Pour le patrimoine architectural, transformé en atout touristique, comme pour les promoteurs du parc privé, il faut être vu, même la nuit, donc briller. Une fuite en avant contreproductive : à trop éclairer, point le risque de ne plus rien distinguer.
Jean-Claude Lavorel, à Lyon, en novembre 2018 © Tim Douet
En 2018, Lavorel a marqué le petit monde de l’hôtellerie indépendante en rachetant coup sur coup l’Auberge de Letraz et le Palace de Menthon au bord du lac d’Annecy, le Chabichou et son restaurant gastronomique à Courchevel et en ouvrant le Kopster à Décines. Jean-Claude Lavorel a bien voulu nous accorder un entretien sur la nouvelle stratégie de son groupe en matière hôtelière.
Prison de Montluc
À l'occasion des Journées européennes du patrimoine, qui se dérouleront à Lyon ce 15 et 16 septembre, voici les lieux qui ouvrent exceptionnellement leurs portes pour le week-end.
météo ciel nuage soleil pluie
ONLY Lyon Tourisme & Congrès et Lyon for Events, qui regroupe les sites gérés par GL Events, viennent de publier leurs bilans d’activité pour 2017. Et ceux-ci sont plus qu’encourageants pour la capitale des Gaules.
Musée des confluences
Alors que les vacances arrivent à grands pas, l'observatoire du tourisme de la région a publié la liste des cinq sites les plus populaires en Auvergne-Rhônes-Alpes. 
Lyon_vue_depuis_fourviere
Ce jeudi 31 mai, l’Insee a publié un bilan économique de la région Auvergne-Rhône-Alpes sur l’année 2017. Résultat : l’économie régionale reste dynamique, allant dans le sens de la reprise amorcée en 2015. Explications.
Place Bellecour © Tim
Le mois de mars 2018 a enregistré un taux d’occupation très important dans tous les hôtels de la métropole. Toutes catégories confondues, les établissements lyonnais et métropolitains constatent une augmentation de 7% des visites.

Posts navigation

1 2 3 4 8 9 10