Une mensuel Lyon Capitale mai 2019 © Lyon Capitale
Bruno Bonnell a beau jurer que “les européennes seront un moment charnière”, il a bien du mal à enflammer la salle à moitié vide du meeting “national” des listes En Marche – pardon, de la liste “Renaissance” – ce 11 avril à Villeurbanne. Il faudra cette fois trouver mieux que le seul argument d’une arrivée, probablement massive, des partis d’extrême droite au Parlement européen pour mobiliser les électeurs le dernier dimanche de mai.
Le premier meeting lyonnais des élections européennes a présenté le visage éclectique de ses candidats, mais surtout de leurs soutiens. Un casting principalement composé d'élus qui s'opposent habituellement. Le temps d'une soirée, ils étaient réunis pour un meeting lui-même otage des divisions internes au sein de La République en Marche.
Pas d'image
Entre 600 et 1 000 personnes ont pris part à la manifestation de jeudi en réaction au score élevé du FN aux élections européennes de dimanche.
Pas d'image
L’eurodéputée UMP Françoise Grossetête se dit soucieuse du poids qu’aura désormais la France dans les grandes décisions européennes.
Pas d'image
Le parti de Marine Le Pen arrive largement en tête dans la commune, récoltant 30,63 % des suffrages exprimés. L'UMP réalise un assez bon score avec 24,12 % des voix, loin devant la liste de Vincent Peillon qui ne dépasse pas les 15 %.
Pas d'image
Avec 66,98 % d'abstention, les habitants de la commune ne se sont pas déplacés en masse pour voter. Le FN arrive en tête (29,29 % des voix) loin devant l'UMP (15,14%) et le PS (13,70%). À noter la bonne performance du Front De Gauche qui réalise un score quasi identique au PS avec 13,49 % des suffrages exprimés.
Pas d'image
A Montanay, l’UMP avait déjà été en première position lors des précédentes élections avec 32,23% des voix. Cette année, un grand changement pour la commune de Montanay : la montée du Front national. Si l’UMP reste devant avec 27,37%, le parti d'extrême droite est passé de 3,32% en 2009 à 15,86% cette année.
Pas d'image
Avec 865 voix sur 7 013 inscrits, c'est le FN qui arrive premier dans la commune. L'UMP (19,40 % des suffrages exprimés) et le PS (15,14%) n'ont pas résisté à cette montée en puissance du parti d'extrême-droite.
Le Pen
Cette année, le Front national prend les commandes des urnes à Jonage avec 31,73% des voix. S’ensuivent l’UMP (21,26%), l’Union de Gauche (12,2%) et les Verts (8,06%). En 2009, lors des dernières élections, l’UMP était en tête avec 28,79% des voix. Arrivait ensuite le Parti socialiste (15,36%) suivi de près par les Verts (14,81%). En quatrième position se plaçait le Front national avec 10,66% des voix.
Pas d'image
Le parti de droite s’est imposé assez facilement dans la commune de l’Ouest lyonnais. Toutefois, le score de l’UMP est en net recul de 12 points par rapport à 2012. Parallèlement, en 5ans, le FN a progressé d’autant de points.

Posts navigation

1 2 3 4 9 10 11