Le 2e tour des élections municipales et métropolitaines a lieu ce dimanche 28 juin à Lyon, trois mois et demi après le 1er tour. Pour l'élection à la Métropole de Lyon, ce sont 14 élections qui vont décider du sort de la Métropole de près d'1,4M d'habitants et de 3,4 milliards d'euros de budget, 5 fois supérieur à celui de la ville de Lyon.
Buffet et Collomb à la préfecture du Rhône
Gérard Collomb, le maire LREM de Lyon depuis 2001, s'est allié avec la droite en vue du 2e tour des municipales et des métropolitaines le 28 juin prochain. Laurence Balas, élue de droite du 6e arrondissement, candidate sur la liste LREM au 1er tour, ne sera pas candidate sur la liste d'alliance au 2e tour.
Jeudi, Gérard Collomb, le maire LREM de Lyon, a conclu une alliance avec la liste de droite menée par François-Noël Buffet (LR) à la présidence de la Métropole de Lyon. Etienne Blanc (LR) s'est lui rangé derrière Yann Cucherat (LREM) pour l'élection à la mairie de Lyon. Mais ce vendredi, En Marche a retiré les investitures de Collomb et Cucherat.
Assurant que son parti ne “troquera jamais ses valeurs contre un mandat”, Stanislas Guérini, le patron d'En Marche a demandé la désinvestiture de Yann Cucherat à Lyon après l'accord entre Gérard Collomb et la droite locale. 
Si l'issue du deuxième tour des élections municipales à Lyon reste incertaine, on connaît déjà une conclusion : La République En Marche a perdu la métropole de Lyon. 
David Kimelfeld et Gérard Collomb, au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Il n'y aura pas d'accord entre Gérard Collomb, l'actuel maire de Lyon, et David Kimelfeld, l'actuel président de la Métropole, avant le 2e tour des élections à la Métropole de Lyon, prévu le 28 juin. Dans un communiqué, Kimelfeld précise qu'il ne fera pas d'accord avec son ancien allié.
Bruno Bonnell préfecture législatives 18.06.17
En 2017, Bruno Bonnell avait largement remporté les législatives à Villeurbanne, avec l'étiquette En Marche, battant Najat-Vallaud-Belkacem (PS), l'ancienne Ministre de l'Education Nationale. Trois ans plus tard, la donne est complètement différente pour le parti présidentiel, qui part largement divisé à Villeurbanne.
David Kimelfeld en meeting © Antoine Merlet 2019
À Paris, le dissident Cédric Villani est en voie d’être exclu de La République en Marche. David Kimelfeld ne redoute pas une telle sanction. Pour le président de la métropole, au vu des modalités d’investiture, “ce serait même un honneur”, précise-t-il.
L’hôtel de ville de Lyon, place de la Comédie © Eliot Lucas
Les Lyonnais sont appelés aux urnes les 15 et 22 mars 2020 pour désigner le nouveau maire de Lyon. Une élection à la mairie de Lyon très incertaine. Aucun candidat pourrait avoir de majorité le soir du second tour. Explications.
Gérard Collomb a été investi par la République en Marche pour les élections métropolitaines de 2020. L’actuel maire de Lyon est revenu sur cette décision ce dimanche.

Posts navigation

1 2 3 4 17 18 19