Vidéo - Caçapa s'en va

Emu, l'emblématique défenseur lyonnais a avoué que cette décision fut très difficile à prendre. Durant six ans, il aura régalé les supporters de tacles glissés, et de buts importants comme celui en finale de la Coupe de la Ligue en 2001, son plus grand souvenir à l'OL.
Depuis le début de la saison, il n'était plus titulaire au côté de Cris, la faute à une blessure et aux performances de "Toto" Squillaci : "un jour, je devais partir, ce jour est arrivé". Il espère désormais bien profiter de ces deux derniers mois, et pourquoi pas réapparaître lors de l'ultime match. Même s'il a confié qu'en début de saison il ne se voyait pas remplaçant, le brésilien a rappelé qu'il n'en voulait pas pour autant à Gérard Houiller. L'homme n'est pas rancunier et préfère se remémorer toutes ses années de bonheur à Lyon, "j'aime ce club, j'aime la ville, j'aime tout ici." Même s'il devra "commencer à penser la vie sans Lyon", il confie qu'il se souviendra longtemps des "moments merveilleux" et qu'il conservera les liens qu'il a tissées avec les autres joueurs, notamment les Brésiliens.
A 31 ans, Claudio Caçapa espère jouer encore trois saisons au haut niveau, avant de pourquoi pas, intégrer le staff de l'OL. Il est resté très discret sur ses actuels contacts. Il a néanmoins déclaré ne pas en avoir avec des clubs français, mettant ainsi fin à la rumeur d'une signature au PSG. Son souhait : "rester en Europe", d'autant qu'il possède la double nationalité.
L'ancien capitaine de l'OL a enfin tenu à remercier les supporters, "Ils m'ont toujours soutenu [...] j'espère qu'ils vont garder un bon souvenir de moi". Obrigado Claudio.

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut