Pascal Gentil tire sa révérence à Lyon lors des Championnats de France de taekwondo

Le plus célèbre des taekwondoïstes français, Pascal Gentil, profite de ces championnats de France pour mettre un terme à sa carrière. Une retraite sportive qui va laisser un grand vide pour ce sport encore trop méconnu du grand public.

Le double médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Sydney et d'Athènes était un dinosaure dans sa discipline. Par ses nombreux succès, il avait justement contribué à faire connaître cet art martial en France. Une dernière consécration nationale permettrait à Pascal Gentil de sortir par la grande porte, sous les acclamations du public lyonnais.

Concernant la relève, le taekwondo français a encore de beaux jours devant lui. Le rival sur les tatamis mais ami dans la vie, Mickaël Borot, présente le profil le plus sérieux pour succéder au néo-retraité. Ils s'affronteront au Palais des Sports de Gerland ce week-end avec l'ambition légitime de remporter un titre de champion de France.

Pour l'avenir, Pascal Gentil " a envie de vivre de nouveaux challenges professionnels dans le milieu de l'entreprise ", il se dit attiré par une mission à l'étranger aux Etats-Unis ou en Asie.

Thomas Dioudonnat / Thomas Coudert

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut