OL : place à la Ligue des champions avec la victoire dans le viseur

Exit la Ligue 1, les joueurs de l'OL sont désormais focalisés sur la rencontre de Ligue des champions face au Zénit Saint-Pétersbourg, leader du groupe.

La prestation de la bande à Hubert Fournier à Monaco est loin d’être parfaite. Elle a au moins le mérite de mieux préparer les joueurs psychologiquement à la rencontre de Ligue des champions qui suit que précédemment (défaite 3 – 1 à Bordeaux). Les Lyonnais affronteront le Zénit Saint-Pétersbourg, en Russie, ce mardi (lire par ailleurs) et devront tout donner pour ramener un résultat. Dans ce groupe H, comme homogène, l’équipe entraînée par André Villas-Boas a déjà enregistré deux victoires dont une sur le terrain du Valence CF, le favori de la poule. Les Russes tenteront d’engranger trois points supplémentaires face à l’Olympique lyonnais pour quasiment s’assurer une qualification pour le tour précédent.

"Mettre la même intensité pendant 90 minutes"

Les joueurs de l’OL savent ce qu’ils ont à faire. Si Alexandre Lacazette a pointé du doigt l’envie de ses coéquipiers (lire ses déclarations), le message est le même sur toutes les lèvres : jouer un match complet sur le même rythme. "Depuis le début de la saison, nous n’avons pas encore produit notre match référence. On fait une bonne mi-temps par-ci, une bonne mi-temps par-là. J’espère que dès mardi on va pouvoir réaliser un match plein avec cette capacité à mettre la même intensité pendant 90 minutes. Ce n’est pas un problème physique. Il faut se lâcher un peu", a analysé Hubert Fournier après la rencontre à Monaco (lire le compte-rendu). Le club rhodanien a du mal à être constant cette saison et, malgré une récurrente domination dans la possession du ballon, l’intensité n’est pas toujours au rendez-vous.

Même son de cloche du côté d’Alexandre Lacazette : "C’est désolant de savoir qu’on peut faire des bonnes mi-temps mais qu’on ne réussit pas un bon match entier. (…) Si on a besoin, à chaque fois, de prendre un but pour réagir, ce n’est pas bon…" L’analyse de l’attaquant international français est bonne. L’Olympique lyonnais a été mené quatre fois toutes compétitions confondues, cette saison, et a réagi à chaque fois. A trois reprises (face à Rennes, Bordeaux et Monaco), le club rhodanien a trouvé le chemin des filets après avoir été mené. Face à Valence, les Lyonnais n’ont pas trompé la vigilance de la défense espagnole mais en étaient tout proches. La solution a donc été publiquement dévoilée par la star de l’équipe et son entraîneur. Il faudra jouer sur la même intensité pendant toute la rencontre pour obtenir des résultats. Les joueurs n’ont plus qu’à l’appliquer et cela commence mardi, pour continuer à espérer en Ligue des champions.

Retrouvez toute l'actualité de l'Olympique lyonnais sur le site Olympique et Lyonnais !
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut