@Gilles Reboisson

Lyon Urban Trail by night et les oies sauvages

A la Saint-Hubert, les oies sauvages fuient l'hiver. Et les collants-pipettes cravachent pour le Lyon Urban Trail by night.

5e édition et toujours plus de monde. Ils seront 6 000, à quelques baskets près (un peu plus de 1 % de la population lyonnaise) à prendre le départ, ce soir dès 18h30, pour l'un des trois parcours du Lyon Urban Trail by night. Le concentré de 8 km (350 D+), l'explosif de 14 km (550 D+) et l'intégral de 26 km (800 D+). Au choix. Entrée-plat, plat-dessert ou la formule complète entrée, plat, dessert avec le supplément fromage. Petite faim ou gros estomac, l'organisation a prévu un mâchon d'arrivée (mâchon by night donc).

Pas de quoi non plus perdre l'appétit, Sébastien Olive, l'un des boss de l'agence ExtraSports, l'organisateur, parlant de "tourisme un peu sportif". Un petit calcul et on arrive à du 30,8 mètres de D+/km pour le grand parcours, 39,3 pour le moyen parcours et 43,8 pour le petit. Un brin casse-pattes. Mais cette année, la météo devrait être moins capricieuse que celle des deux années précédentes. Météo-lyon.net prévoir des nuages bas très tenaces avec peu voire pas d'éclaircie. Mais une ambiance très fraîche, autour de 9 degrés, pas de pluie et un vent autour de 10 km/h.

Lire aussi : Lyon Urban Trail by night : Only runners left alive et LUT by night : I can get satisfaction !

Du tourisme, il y en a effectivement un peu dans ce trail urbain. Les points de vue sont superbes, la ville est illuminée, c'est un peu, en quelque sorte, une autre fête des lumières. Cette année, la nouveauté, c'est un passage par l'école Saint-Marie des Chartreux, sur la colline de Fourvière.

Bref. Le LUT by night est un bon échauffement en prévision de la SaintéLyon (le 1er décembre prochain) qui, cette année, passera à 81 km. On vous en reparlera...

 

à lire également
Tous les héros ne portent pas de cape, mais certains ont des chaussures de trail et courent entre Lyon et Saint-Étienne. Emmanuel Meyssat, double vainqueur de la SaintéLyon, s’entraînait pour la prochaine édition quand il a aperçu une personne âgée en difficulté. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut