Ligue 1 : Lyon sombre à Lorient

Pour la troisième fois de la saison, l'OL s'incline au terme d'un match résolument dominé par les hommes de Bruno Genesio, sans pour autant parvenir à marquer un but à cette équipe lorientaise. Le gardien adverse, Benjamin Lecomte, a été l'auteur d'une prestation extraordinaire.

Nabil Fekir, Mathieu Valbuena, Corentin Tolisso, personne n'aura trouvé la solution pour parvenir à battre l'homme du match et gardien du FC Lorient, Benjamin Lecomte. Il était un mur impossible à franchir pour les joueurs lyonnais. En prime, ils concèderont un but sur la quasi seule grosse occasion bretonne, eux qui n'auront cadré que deux tirs durant la rencontre.

Valbuena, cinq mois plus tard

Toujours dans sa disposition tactique favorite du moment, en 3-5-2, Bruno Genesio décide d’aligner Nabil Fekir et Mathieu Valbuena en attaque afin de laisser au repos le jeune Maxwel Cornet qui enchaîne les matchs depuis le début de saison. Évènement, puisque c'est la première titularisation de l'ancien marseillais depuis cinq mois !

Très vite, les gones ont la possession du ballon et font déjouer une équipe lorientaise en manque de confiance puisqu’elle pointait à la dernière place du classement avant le match. Les Lyonnais se créeront les plus grosses occasions en première mi-temps, Tolisso notamment passe de peu d’ouvrir le score sur un délice de passe signé Nabil Fekir, très en forme hier, mais qui ne parvient pas à tromper Benjamin Lecomte.

Lorient sort tant bien que mal la tête de l’eau, Moukandjo est à quelques centimètres de battre Lopes d’une tête puissante qui passera à côté de la cage lyonnaise. Hyper actif sur le front de l’attaque, Fekir, encore lui, se jouera à plusieurs reprises des défenseurs lorientais, grâce à des dribbles dont lui seul a le secret. D’une balle piquée astucieuse, il perdra un nouveau duel face à Lecomte, puis Valbuena d’une frappe puissante trouvera la barre transversale.

Lecomte écoeure les lyonnais

Après le repos, les Merlus affichent un autre visage, beaucoup plus mordants et vifs qu’en première mi-temps. Quelques minutes plus tard, Barthelmé centre pour Jimmy Cabot, ce dernier tente une reprise de volée placée que ne parviendra pas à arrêter Anthony Lopes, et c’est l’OL qui se retrouve à présent dos au mur.

Les Lyonnais essaieront en vain de recoller au score : de Cornet à Valbuena, en passant par Fekir et Ghezzal, tous buteront sur le portier et héros du jour, Benjamin Lecomte. Intouchable, irrésistible sur sa ligne, il offre très clairement les trois points à son équipe en mettant en échec les nombreuses tentatives des visiteurs. C'est donc un nouveau coup d'arrêt pour le club de Jean-Michel Aulas qui se déplacera à Séville en Ligue des champions cette semaine, avant de recevoir Saint-Étienne dimanche prochain...

à lire également
Grand stade Parc OL
De nouvelles mesures ont été annoncées ces derniers jours pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus dans la région. La jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements a été abaissée à 1 000 personnes à Lyon, contre 5 000 précédemment. Le club rhodanien trouve cela "injuste".
1 commentaire
  1. Manon - 26 septembre 2016

    Ca fait mal de voir l'OL aussi bas dans le classement.. les joueurs n'ont pas l'air bien dans leurs pompes, mais il ne faut pas renoncer ! Après tout, même le PSG est décevant en ce début de championnat national.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut