Le docteur de l'OL mis au banc des accusés

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette saison, les joueurs de l'OL sont victimes d'une véritable hécatombe. La faute à la malchance ou au célèbre chat noir qui traîne du côté de Tola-Vologe ? Nos confrères de l'hebdomadaire But Lyon (édition du jeudi 12 février) ont une toute autre explication. Certains joueurs reprocheraient à Claude Puel des séances d'entraînements trop axés sur le physique. Autre coupable désigné, le nouveau docteur de l'OL, Emmanuel Orhant. Le praticien qui refuse de parler à la presse, froid et distant, n'inspire pas confiance entre Rhône et Saône. Pour preuve, quelques joueurs de l'effectif professionnel continueraient de rendre visite à Jean-Jacques Amprino (l'ancien docteur congédié à l'arrivée de Puel) pour faire réévaluer un diagnostic établi par son confrère.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut