L'OL tombe à Nice

Défaits 3-0 à Nice, les Lyonnais voient leur 2e place menacée.

La large et impressionnante victoire de l'OL lors du derby face l'ASSE, au cours de la précédente journée de Ligue 1, avait nourri les espoirs des supporters lyonnais. Espoirs douchés vendredi soir par un OGC Nice séduisant et efficace, vainqueur 3-0 sur sa pelouse de l'Allianz Riviera.

Dans un stade tout de noir vêtu, en hommage aux victimes des attentats parisiens du 13 novembre, les Lyonnais avaient pourtant pris le match à leur compte dès le début. Mais Claudio Beauvue, servi par Jordan Ferri, a raté son tir aux six mètres à la 3e minute, et Alexandre Lacazette voyait le sien s'écraser sur le poteau du gardien niçois.

Possession stérile

Malgré la présence de Mathieu Valbuena, auditionné le matin même à Versailles en tant que victime dans l'affaire du chantage présumé à la sextape, les Lyonnais ne sont pas parvenus à inquiéter leurs adversaires, qui ont joué à merveille le contre. Valère Germain a ainsi ouvert le score à la 20e. Et c'est au retour des vestiaires que la mauvaise opération s'est transformée en cauchemar : Mapou Yanga-Mbiwa, en difficulté tout le match, a envoyé le ballon dans ses propres filets (2-0, 47e). Enfin, Vincent Koziello a achevé d'enfoncer l'OL après un centre de l'ancien Lyonnais Jérémy Pied. L'OL voit donc les Niçois se rapprocher à un point, et leur deuxième place au classement menacée.

"Les difficultés exprimées en début de Championnat ont un peu ressurgi aujourd’hui, a déclaré Maxime Gonalons à L'Équipe. C’est une alerte et il faut être méfiant par rapport à ça. On doit vite se remettre la tête à l’endroit car il y a un objectif important, mardi, en Ligue des champion", contre La Gantoise.

À noter qu'en deuxième période, le jeune Romain del Castillo, entré à la place de Sergi Darder, a "fêté" son premier match en pro...

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut