Jean-Michel-Aulas_image-gauche
© Tim Douet

JMA réagit à l'agression "ignoble" de supporters de l'OL à Séville

Le président du club lyonnais condamne sur son compte Twitter une "agression incompréhensible des gardes mobiles espagnols" et les images "ignobles d'agents et de leurs matraques" diffusées peu après sur la toile.

Dans la soirée d’hier, trane minutes avant le coup d'envoi du match de Ligue des champions entre le FC Séville et l’Olympique lyonnais (0-1), des supporters olympiens ont été victimes de violences physiques de la part des forces de l’ordre espagnoles. C’est ce qu’a déploré Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter après la rencontre et ce que confirme un journaliste français présent au moment des faits. À leur arrivée au stade Ramon Sanchez-Pizjuan, devant l’entrée qui leur était réservée, un cortège de 250 à 300 supporters de l’OL s’est fait charger par la police ibérique qui les escortait après avoir "échangé quelques provocations verbales et gestuelles avec des supporters sévillans", rapporte l’Equipe dans son édition du jour.

Une vingtaine de fans lyonnais ont été blessés, dont deux sérieusement. Ces derniers ont été transportés à l’hôpital et souffrent "d’une clavicule cassée et d’une suspicion d’un traumatisme crânien", détaille le quotidien sportif. Deux hommes de la sécurité du club ont également été secoués par l’intervention des forces de l’ordre. L’affaire ne devrait pas rester sans suite puisque l’OL compterait apporter "son soutien juridique" à ses supporters et "leur cherche un avocat en Espagne". Au total, quatre fans rhodaniens ont été interpellés.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut