Jean-Michel Aulas soutient Puel et tacle Garcia

En marge du match de Ligue des Champions des féminines de l’OL, Jean-Michel Aulas est revenu sur les déclarations de Claude Puel dans L’Equipe et a évoqué la rencontre face à Lille dimanche soir à Gerland. Le président Aulas s’en est pris au LOSC et particulièrement à son entraîneur Rudi Garcia.

Comment avez-vous pris les déclarations de Claude Puel dans les colonnes de L'Equipe  ?

Jean-Michel Aulas : Dans cette interview, il y a des choses positives. Claude Puel fait son travail avec beaucoup de courage. Il a une responsabilité au même titre que l’ensemble des composantes du club. Lorsque je dis qu’on fera un bilan à la fin du mois d’octobre, cela ne concerne pas uniquement l’entraîneur. Tout le monde est en cause : le président, le staff, les joueurs…

Vous parlez de fin octobre et plus de cette date du 24 ?

On fera le bilan fin octobre et pas le 24. Il y a un match contre le PSG en Coupe de la Ligue (le 27 au stade de Gerland) qui n’était pas planifié au moment des mes déclarations. J’ai toujours dit que Claude Puel n’était pas menacé mais menaçable comme tous les entraîneurs.

"Rudi Garcia en fait trop"

Claude Puel a indiqué ne pas vouloir changer...

Comme pour toutes les interviews, il ne faut pas se fier uniquement au titre. J’ai bien lu ses propos et il dit qu’il est prêt à s’adapter à un certain nombre de choses. Tout évolue dans le bon sens. Les entraînements sont publics. Il a fait beaucoup d’effort pour que l’équipe soit plus ouverte au niveau de la communication.

Le match contre Lille s’annonce particulièrement tendu notamment dans les tribunes…

J’ai vu l’ensemble des joueurs, le staff technique, les administrateurs, les partenaires du club ainsi que tous les groupes de supporters lundi dernier. L’ambiance dans le stade sera celle qui permet de supporter une équipe qui a comme ambition de se sortir d’une mauvaise passe. Le public soutiendra l’équipe dans une ambiance saine. Je peux vous dire que ce soit Jérôme Seydoux (second actionnaire d'OL Groupe avec près de 23 % du capital, NDRL) ou moi-même, on a vraiment envie de gagner ce match contre Lille. Ces derniers temps, on a eu l’impression de recevoir des critiques et quelques fois des leçons qui venaient du Pas-de-Calais (Jean-Michel Aulas a sûrement voulu dire du Nord, NDLR). On n’a pas du tout apprécié. Pour tout un tas de raisons, il faut l’emporter face à Lille. Je sais que nos joueurs ne vont pas se laisser donner des leçons par les Lillois et particulièrement leur entraîneur (Rudi Garcia) qui en fait trop en ce moment.

à lire également
Anthony Lopes dans le feu de l’action le 5 novembre 2017 (ASSE-OL) © Jeff Pachoud / AFP
Le gardien de l’OL évoque dans cet entretien son caractère affirmé sur le terrain, son attachement pour son club de toujours – “Même sur le terrain, je suis supporter de l’OL” – et sa relation fusionnelle avec Joël Bats.
1 commentaire
  1. raoulinho - 14 octobre 2010

    - Suite à des insultes, le commentaire a été censuré par la Rédaction -

  2. webmaster - 15 octobre 2010

    Nous fermons les commentaires.Suite à de nombreux abus

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut