Grand Stade : demandez l'addition !

"Rien", c'est en l'occurrence la moitié d'un investissement total estimé à 1 milliard d'euros.

Le Stade
250 millions d'euros
A priori, les contribuables ne devraient pas être sollicités pour financer le stade en lui même. Le projet, évalué à 250 millions d'euros, doit être financé par des fonds privés. Le club a les moyens d'en financer une petite moitié, grâce notamment à l'introduction en bourse. Le reste pourrait venir du "naming". C'est à dire donner au stade le nom d'une marque, pour une durée déterminée, en échange d'une somme d'argent colossale. En Angleterre, Arsenal a pu ainsi lever 150 millions d'euros en baptisant son stade du nom de la compagnie aérienne Emirates. Au Japon, celui de Yokohama a pris le nom de Nissan en échange de 175 millions. Le Grand Stade de l'OL pourrait ainsi s'appeler Danone, Tickets Restaurants ou Renault Trucks...

OL Land
250 millions d'euros
Autour du stade en lui même, tout un "OL Land" est prévu. Il s'agit d'un ensemble commercial, qui représente aussi 250 millions d'euros d'investissements, qui doivent permettre à l'OL de financer une partie de son stade et surtout de trouver de nouvelles ressources pour développer encore le chiffre d'affaire du club. Dans l'OL Land, un centre de loisirs, des hôtels et un centre commercial Leclerc sont notamment prévus.

L'accès au stade
250 millions d'euros
Le site du Montout à Décines où va se construire le Grand Stade est pour l'instant un grand terrain vague, sans aucune infrastructure aménagée. Pour rendre accessible le stade, il faut construire une voie parallèle à la rocade est, depuis l'échangeur sur le contournement sud de Meyzieu jusqu'à OL Land. L'actuelle rocade étant déjà saturée, des travaux d'agrandissement sont nécessaires. Le projet de construction de la LY6 est également relancé. Sans cette route, le Grand Stade ne peut voir le jour. Sont également prévus deux parkings, l'un de 5800 places à Eurexpo et l'autre de 5300 places le long de la ligne de tramway LEA. Ces travaux relèvent essentiellement du Grand Lyon, et le chiffre de 250 millions d'euros évoqué au sein des services de la communauté urbaine, n'est qu'un minimum. Et le Conseil Général du Rhône, qui pourrait être mis à contribution, prévient déjà par la voix de son président Michel Mercier : "Ce projet de stade appartient au domaine privé, il est hors de question pour le Conseil Général de payer une bretelle, une route ou une déviation."

Le métro
220 millions d'euros
L'Olympique Lyonnais assure sur son site internet que le club entend "privilégier l'environnement et favoriser les transports en commun". En conséquence, le projet de Grand Stade inclut "seulement" 7000 places de parking... Comment dans ses conditions les 60 000 spectateurs pourront venir au stade ? Michel Forissier (UMP), maire de Meyzieu a fait le calcul : "Le tramway (LEA) ne peut pas transporter plus de 3800 personnes par heure. Le métro a une capacité de 10 000... La conclusion est vite faite : le prolongement du métro est impératif !" En d'autres termes, l'OL a déjà implicitement imposé au Grand Lyon de prolonger le métro. Au Grand Lyon, on évalue ces travaux à "minimum 150 millions d'euros". Sachant que 5,5 kilomètres séparent le futur arrêt de La Soie au site du Montout et qu'un kilomètre de rame de métro coûte environ 40 millions d'euros, il faut plutôt compter 220 millions.

Un milliard, c'est quoi ?
6 fois le coût de la Salle 3000
40 000 places de crèche
13 Zidane (c'est à dire 13 fois le montant de son transfert au Real Madrid)
Deux mois de salaire par foyer du Grand Lyon

Repères
OL Land
Le terrain d'OL Land va couvrir une surface de 51 hectares, dont 21 appartiennent au Grand Lyon, 24 à Alain Landais, propriétaire de deux magasins Leclerc et 6 hectares sont la propriété de la ville de Décines.
Le Grand Stade comptera environ 60 000 places contre 42 000 spectateurs actuellement accueillis à Gerland.

LIRE AUSSI :

Tête menace Aulas !

Grand Stade : contre Aulas, l'UMP en appelle à Fillon !

Le Grand Stade de l'OL : trop cher pour être vrai !

Option Gerland : un manque à gagner pour l'OL

Grand Stade : un projet à un milliard !

Bernard Laporte : " Il ne faut pas que ces stades servent uniquement au football ! "

Grand Stade : l'OL contre-attaque

Michel Forissier : " Le projet de Grand Stade est bloqué ! "

OL LAND : en traînant des pieds

Gerland, la mort d'un stade ?

OL LAND : un projet dévastateur (par Joelle Percet de l'ADDEL)

Aulas / riverains du stade : match nul !

Aulas dévoile son OL Land

Grand Stade : demandez l'addition !

Voici OL Land

Grand Stade de Décines : l'OL promet une concertation

à lire également
L’entraîneur Rudi Garcia pendant le match Lyon-Dijon, le 19 octobre 2019 © Jean-Philippe Ksiazek / AFP
PORTRAIT – Après le renvoi de Sylvinho, Rudi Garcia a été choisi par Jean-Michel Aulas et Juninho pour remettre l’OL en selle. Au grand dam de supporteurs lyonnais déçus de voir l’ancien Marseillais sur le banc lyonnais. Le nouvel entraîneur de l’OL est attendu au tournant.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut