Free China !

On enferme des dissidents, on emprisonne des journalistes, on réprime et on assassine au Tibet. En France on fait garder la flamme par des sbires issus des forces para-militaires chinoises, et la police française se met à leur remorque. On arrache des banderoles, des drapeaux, de la main de manifestants pacifiques, il faut que l'image TV soit propre. On parle de supprimer carrément le flambeau. Les dictateurs chinois sont en train de gagner. Il réussissent à exporter la répression dans les pays libres. Et pendant ce temps là, 1,3 milliard de chinois se demandent, devant quelques images volées sur les TV, en entendant quelques slogans captés à la volée, pourquoi le monde leur en veut. Pourquoi ces manifestations sont dirigées contre eux. Pourquoi on vient saloper leurs jeux. Que pourraient-ils comprendre d'autre ? Devant les drapeaux tibétains, devant les anneaux olympiques grimés en menottes par les journalistes occidentaux ? Il manque juste une parole, juste un petit mot au milieu des slogans hostiles, pour dire que la liberté c'est pour tout le mode et que c'est pour eux aussi. Un slogan qui dise : Free China. Mais non. Rien.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut