Anderlecht : "pas un ténor" selon Puel

Si la qualification est envisageable, l'entraineur Lyonnais regrette que le match retour ne soit pas à Gerland.
De plus, la courte durée entre le tirage au sort et les rencontres fait que les Lyonnais ne pourront superviser leur futur adversaire. Pour autant, ils n'iront pas à Anderlecht en territoire inconnu. L'entraineur de l'OL, les a déjà rencontré lorsqu'il était à Lille, de même que Bodmer, lors de la saison 2006-2007.
L'OL a également affronté Anderlecht, en 2003-2004. Chaque équipe avait alors gagné (1-0) chez lui. Il faudra faire mieux cette année. Ce ne sera pas si facile que ça.
Une autre difficulté que va rencontrer l'OL est l'accumulation des matchs. En trois semaines, ils disputeront 8 matchs entre le championnat, les matchs internationaux et la coupe d'Europe.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut