© Isacile pour Lyon Capitale
Article payant

Enfants, ados : Faites-les bouger !

Apprendre à faire du vélo, jouer au ballon, barboter dans la piscine avec eux… L’hygiène de vie, c’est aussi l’activité physique et ça s’apprend dès le plus jeune âge, avec les parents. Les vacances peuvent être le bon moment pour commencer.

La Fédération française de cardiologie tirait la sonnette d’alarme en 2016 dans un communiqué reprenant les résultats d’une enquête australienne (menée auprès de plusieurs millions de jeunes de 9 à 16 ans). On y découvrait notamment que les collégiens avaient perdu 25 % de leurs capacités physiques en quarante ans. À quoi ce chiffre est-il dû ? Pourquoi est-il urgent que les jeunes se remettent en mouvement ? Comment les motiver ? Réponses dans cet article de notre rubrique Éducation (Lyon Capitale n°757).

À la lecture de l’étude australienne, on apprend que, si les collégiens couraient le 800 mètres en 3 minutes en 1971, il leur en faut aujourd’hui 4. Un constat inquiétant, car il sous-entend une incidence sur la santé à venir des jeunes. S’ils ne changent pas leurs habitudes, ils risquent en effet de vieillir avec des problèmes de santé. Comme le souligne la cardiologue lyonnaise France Cadi, organisatrice des premiers Parcours du cœur scolaires* à Lyon en 2010, “avoir une activité physique régulière diminue le risque de présenter une maladie cardiovasculaire, en éloignant du tabagisme, en luttant contre l’hypertension, le diabète et l’obésité”. Sans oublier les bienfaits psychologiques du sport : “Nous pratiquons un sport pour être en forme, pour être bien dans notre corps mais aussi dans notre tête, rappelle le docteur Cadi. Avant tout, l’activité physique doit être reliée au plaisir et au bien-être.”

Une bonne hygiène de vie dès le plus jeune âge

Il vous reste 79 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
La mère est révoltée par la décision de la Métropole de Lyon : suspendre pour quatre mois l'agrément de la nourrice qui gardait son bébé. Un enfant de 13 mois actuellement hospitalisé pour une greffe de peau au visage après avoir été grièvement brûlé par un fer à repasser.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut