Bruno Bernard, Grégory Doucet et Laurent Wauquiez en septembre dernier lors du Sirha © MAXPPP
Article payant

Politique : les indiscrets de Lyon Capitale

Les élections législatives ont laissé des traces dans les différentes collectivités lyonnaises.


Quelques pour cent de satisfaction à Villeurbanne


Dans ses prises de parole au soir du second tour des élections législatives, Cédric Van Styvendael rappelait invariablement le score de Gabriel Amard. Une manière pour lui de minimiser la performance du député LFI. Et de souligner, sans le dire, le différentiel avec son propre score des municipales de 2020 : 70% au second tour. “Gabriel Amard n’est pas là que pour être député. LFI veut désormais s’implanter localement et ils veulent prendre Villeurbanne. Cédric peut être inquiet, car les écologistes veulent aussi sa place”, pointe un socialiste lyonnais.

Il vous reste 81 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut